Mama Cass racontée par Pénélope Bagieu: un grand oui

Avis sur California Dreamin'

Avatar AudreyW
Critique publiée par le

California Dreamin’ raconte la vie de Ellen Cohen, plus connue sous le nom de Cass Elliot, ou “Mama Cass”, chanteuse giga talentueuse du groupe “The mamas & the papas”. On découvre son enfance dans une modeste famille juive, son adolescence, ses premiers cours de chant. On suit ses premiers pas à New York, puis sur scène et en studio. On découvre ses joies, ses doutes, ses déceptions mais aussi son grand humour et ses moments de gloire. Cependant, cette bande dessinée biographique ne présente pas la vie de Cass Elliott selon Cass Elliot. Pénélope Bagieu retrace en effet plutôt le parcours de la chanteuse à travers le prisme des différentes personnes ayant marqué sa vie. Le récit change donc régulièrement de narrateur, donnant un rythme très agréable à l’œuvre.

J’ai trouvé très intéressantes les variations dans l’écriture et dans les traits, en fonction des différents moments dont il était question. Par exemple, quand un personnage est ivre ou sous l’emprise d’une quelconque substance, l’écriture est moins serrée, moins droite. Ça part dans tous les sens, c’est vaporeux, tortueux. L’autrice joue réellement avec les mots et les ambiances, et j’ai adoré ça. Ce jeu de représentation participe à un autre aspect de l’œuvre qui m’a grandement plu : sa dimension très filmique. Certaines cases voire même certaines planches m’ont vraiment donné l’impression d’être devant un long-métrage, notamment grâce à des alternances de plans: parfois larges puis plus rapprochés, des jeux de regards, des flashbacks… tant de procédés qui rendent la lecture de cette BD très fluide et super immersive.

Que vous connaissiez Mama Cass ou non, cette bande dessinée saura, j’en suis sûre, vous plaire et vous donner envie d’écouter The Mamas and the papas en boucle ????

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 7 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de AudreyW California Dreamin'