Un cauchemar à contextualiser...

Avis sur Captain America - Marvel : Les Grandes Sagas,...

Avatar Cabot3
Critique publiée par le

Cette BD contient les numéros 9 à 12 de captain america vol. publiées en 1998. Ces épisodes sont scénarisés par Mark Waid et dessinés par Andy Kubert.
Pour la partie graphique, connaissant le talent d'Andy Kubert on ne peut pas dire qu'il a surperformé, de rares planches ont un intérêt pour le reste c'est le calme plat et c'est plutôt monotone.
Malheureusement on peut faire peu ou prou la même remarque pour le scénario, celui-ci est bateau voir cliché concernant la famille Ramirez, car il est vraiment étonnant de voir que les sujets traités: les différentes incarnation et accomplissement du rêve américain (et leurs désillusion) sont autant de sujets d'actualité. De même le traitement du personnage Sharon Carter et les héros qui traversent Manhattan et des ponts en 3 case seulement à l'aide de leur jambes et de leur sauts sont aussi archaïques. Concernant l'aspect du rêve américain il est dommage de ne pas voir le scénariste creuser un peu plus son idée avec une approche humaniste (chose qu'il a faite avec d'autres personnages) tout ce qu'il se contente de faire c'est de présenter un point de vue archaïque et naïf sur la question (à l'image de ce qu'est Steve Rogers aka ) dans une époque peut être trop moderne... bien que Rogers a déjà vécu ce sujet dans sa jeunesse...
Le tout est complété par un annual de Iron Man/Captain America de l'année 98 centré aussi sur Iron Man et sur la question de la limite de ce que l'on peut imposer aux autres sur son bien être ou le bien être des autres. Ce dernier récit est assez affreux en terme de narration il veut nous mettre directement dans la situation puis faire un flash back mais cela est fait de façon assez fouilli et déroutante pour le lecteur, ainsi on finit agacé de la même manière que les deux protagonistes. Le pire restant la conclusion et la "morale" de ce récit qui ne convainc guère. Bref un dernier récit au dessin anecdotique par Patrick Zircher (qui n'a pas pour le moment une excellente carrière même si il a été là sur Cable & Deadpool pour réaliser avec Fabian Nicieza une excellente série).

Tout cela fait que ce tome ne restera pas dans les annales et que l'on peut très bien s'en passer que ce soit pour découvrir le personnage de Captain America ou pour approfondir celui-ci.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 56 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Cabot3 Captain America - Marvel : Les Grandes Sagas, tome 7