👉 20 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Après tout le tapage autour, des visuels alléchants et un pitch que j'aime tellement que j'en ai avais eu l'idée (lol ou pas lol je ne sais pas), je m'attendais à être conquis.

Ça démarrait d'ailleurs très bien et plus j'avançais plus je lisais vite, passant un peu sur les qualités inhérentes au découpage et au dessin de qualité ( faussement simples d'ailleurs). L'idée du double qui prend peu à peu la place était le petit plus de son développement par rapport au mien et ce concept est très bien vu et pensé.
Alors pourquoi? Et bien parce que tout la base de l'histoire est posée rapidement, et on peut voir très clairement où le récit nous emmène. On peut se dire alors que c'est pour mieux amener une rupture inattendue, nous surprendre...et non l'histoire continue dans cette direction sur tout le reste de l'album.

Tout devient alors un peu redondant, linéaire et si le petit twist marche parfaitement dans la cohérence de l'ensemble, il y a quand même une bonne cinquantaine de pages (minimum) où l'on est juste de l'attente de ce que l'on sait déjà. Sans plaisir particulier, sans mise en scène marquante, sans double page qui fracasse, sans réelle matière ou valeur ajoutée. La simplicité efficace du début se retourne finalement un peu contre l’œuvre et on se demande si on a pas juste lu du bon gros vide pendant le 2eme tiers, une petite chroniquette de vie délivrée façon roman photo et pas très trépidante. Aucune réaction, aucun changement, aucun traitement par rapport à la question que le twist soulève.

Le plus dommageable est qu'on évite d'apporter un angle nouveau pour le final. On se contente d'un dernier petit twist qui mêle le mélancolique au pathétique...mais encore une fois il ne développe en rien les problématiques de cette histoire que l'on suit depuis le début. Comme si les personnages fuyaient le nœud dramatique en se contentant du pathos qu'il apporte. D'ailleurs ils évitent tous soigneusement d'évoluer alors que les années passent. Bien commode pour l'écriture qui ne tourne qu'autour de Lubin. Cela contribue encore à étriquer la portée du récit.

Reste donc un arrière goût très sévère d'être resté en surface et de s'être contenté d'une idée de départ prometteuse. Comme ces personnages qui parsèment la bd, on se contente de peu et on a va surtout pas creuser trop profond.

Ps: Au risque de me taper des SJW, j'ai trouvé les allusions LGBT un peu trop appuyées. Ok un homo dans la bande, ok sa soeur est lesbienne et en "trouple" et c'est génial (point barre), ok çi, ok ça,...une femme à barbe???!! Là pour le coup j'ai trouvé ça limite parodique...Du sous texte d'accord, mais autant, sans jamais traiter la question de front, c'est déséquilibré et inefficace. AMHA.

Xianlo
6
Écrit par

il y a 4 ans

8 j'aime

2 commentaires

Ces jours qui disparaissent
Mawelle
9

Lecture chef d'oeuvre pour lect-coeurs avertis

Les livres qui sortent à chaque rentrée littéraire ne suscitent pas l’unanimité. On peut dire qu’en littérature comme dans tous les domaines culturels, l’unanimité n’existe pas. Pourtant, quand il...

Lire la critique

il y a 4 ans

34 j'aime

12

Ces jours qui disparaissent
EricDebarnot
8

Mind games

Et si les véritables qualités de "Ces jours qui disparaissent" ne résidaient pas vraiment dans son scénario - fantastique conceptuel bien dans l'air du temps - ni dans son graphisme - ligne claire et...

Lire la critique

il y a 4 ans

31 j'aime

4

Ces jours qui disparaissent
Tibulle85
5

Une BD "psychologique" longuette et au scénario assez faible.

Cette BD semble rencontrer son petit succès populaire et critique (autant qu'on peut en juger au doigt mouillé en se baladant sur le net). Cela peut déjà s'expliquer un peu superficiellement par une...

Lire la critique

il y a 4 ans

19 j'aime

25

Ces jours qui disparaissent
Xianlo
6

Semi Déception

Après tout le tapage autour, des visuels alléchants et un pitch que j'aime tellement que j'en ai avais eu l'idée (lol ou pas lol je ne sais pas), je m'attendais à être conquis. Ça démarrait...

Lire la critique

il y a 4 ans

8 j'aime

2

Venus Wars
Xianlo
6
Venus Wars

Psssiouuu Paaaouuu Boummm Tututututututu!!!!!

Énorme morceau de japanimation, mais pas beaucoup plus intelligent qu'un shonen de base. Malgré une volonté de 1er degré sérieux, l'amourette est d'une niaiserie totale, avec une nana bien plus fade...

Lire la critique

il y a 8 ans

5 j'aime

Japan Sinks: 2020
Xianlo
5

Story sinks

Très déceptif. On part sur une approche réaliste et crue du film catastrophe, mais au final on est plus près du WTF. Je précise tout de suite que la pauvreté de l'animation ne m'a pas offusqué, car...

Lire la critique

il y a 2 ans

4 j'aime