Couverture David, les Femmes et la Mort

David, les Femmes et la Mort

(2012)

TOEN DAVID ZIJN STEM VERLOOR

12345678910
Quand ?
7.6
  1. 1
  2. 0
  3. 1
  4. 1
  5. 8
  6. 19
  7. 67
  8. 86
  9. 37
  10. 17
  • 237
  • 50
  • 146
  • 1

Au moment où nait sa petite-fille Louise, David apprend qu'il a un cancer. Mais la parole n'a jamais été son fort, et il préfère taire la maladie.

Critiques : avis d'internautes (10)

David, les Femmes et la Mort
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Critique de David, les Femmes et la Mort par AL Soyez

Cette BD a beau être un pavé de 280 pages, elle se lit en 30 minutes et se révèle bien trop courte. C'est d'ailleurs son principal défaut. Ne vous laissez donc pas impressionner par la taille et le poids de l'objet, ça serait dommage. David est un allemand d'un peu moins de 60 ans qui apprend qu'il a un cancer. Ce livre raconte son histoire, à la fois "ordinaire" et terrible, mais aussi et...

5
Avatar AL Soyez
7
·
Et le mutisme se fit silence

Ça semble épais et lourd, indigeste au premier regard. La Gentille Bibliothécaire m'avait prévenue "Bon, c'est pas facile facile, hin, à ne pas lire si ça va pas du tout, mais c'est dit avec beaucoup de pudeur." Lue d'une traite, sans interruption de qui ou quoi que ce soit, sans en lever ni les yeux ni l'attention. Ça ne se dévore pas comme un pain au chocolat, un pareil récit. Ça te traverse... Lire l'avis à propos de David, les Femmes et la Mort

2
Avatar Euphrosyne
7
Euphrosyne ·
Découverte
Une histoire aussi tendre que dure

David est malade. Un cancer du larynx. Mais il ne cèdera pas à la panique, le plus important est de préserver ses femmes ; Paula, sa seconde femme, Myriam et Tamar, ses filles, et sa petite-fille venue au monde le jour où on lui diagnostique la maladie. Dans cette BD, l’auteure livre sans détour la maladie et ses conséquences qu’elles soient physiques ou morales. Elle ne cache rien et nous... Lire l'avis à propos de David, les Femmes et la Mort

Avatar sulli
8
sulli ·
Le cancer sans détours ni pathos

Non, la bande dessinée flamande ne se limite pas à Suske en Wiske (Bob et Bobette), Jommeke ou Kiekeboe! L’illustratrice flamande Judith Vanistendael le démontre avec éclat. A mille lieues de ces "stripverhalen" très populaires mais aussi très basiques, la fille du poète et essayiste bruxellois Geert Van Istendael signe avec "David, les femmes et la mort" une BD poignante et originale sur le... Lire la critique de David, les Femmes et la Mort

1
Avatar matvano
7
matvano ·
Critique de David, les Femmes et la Mort par Exploratology

David, jeune grand-père, apprend qu’il a un cancer. C’est l’apprentissage de la mort, pour lui et ceux qui l’aiment. Une narration par touches d’émotions, avec beaucoup de délicatesse et de pudeur. Des dessins lumineux et doux, presque poétiques. Belle réussite. Lire la critique de David, les Femmes et la Mort

1
Avatar Exploratology
7
Exploratology ·
Toutes les critiques de la BD David, les Femmes et la Mort (10)
Vous pourriez également aimer...