Sylvia je t'aime

Avis sur DesSeins

Avatar Fatpooper
Critique publiée par le

Bof pas terrible. Peut-être que si ç'avait été écrit par une femme ç'aurait été plus intéressant.

En effet, on sent bien que c'est un homme qui a écrit ça, on tombe souvent, discrètement, dans le fantasme masculin plutôt que dans le fait. Et puis les histoires sont peu intéressantes : il ne se passe rien, c'est souvent prétexte à porter un message convenu mais sans jamais chercher à le justifier. Au final il n'y a que deux récits que j'ai trouvés réussis : 'Sylvia' et 'Fanny'. La première parce qu'il se passe quelque chose, qu'on ressent une évolution, que la chute est logique ; la seconde parce qu'il y a quelque chose de touchant quand on découvre pourquoi la jeune femme est là, le récit est un peu maigre, ç'aurait pu être plus court ou bien plus érotique et/ou sensuel pour gagner en efficacité mais en l'état ça se laisse lire. Pour le reste, c'est creux, inutilement long, peu intéressant.

Tout ça m'a rappelé un projet d'une camarade de classe lorsque je suivais mes cours de BD. Elle avait réalisé une BD sur les seins dans laquelle elle interrogeait des femmes sur leur poitrine. Un sorte de documentaire en fait. Ajouté à cela elle délivrait son propre ressenti sur ses seins, ce que ça impliquait de les porter au jour le jour. Et c'était intéressant car elle délivrait là un vrai témoignage, pas juste un fantasme à peine caché. Et là on comprenait un peu ce que c'est que d'être femme, sans passer par le discours bien pensant, sans passer par une idéologie convenue digne d'un papier cul. Malheureusement après cela, c'était son projet de fin d'année, elle a décidé de ne plus faire de BD, je ne sais même pas si elle dessine encore (on s'est perdu de vue). C'est dommage elle était très douée et c'est le genre de personne que j'aurais bien voulu voir publiée : son dessin n'était pas parfait, son récit non plus, mais y avait des idées, une envie de raconter bien personnelle.

Pour en revenir à "DesSeins", le graphisme est plaisant. Bon, il y a un côté un peu inachevé pas toujours idéal, mais les compositions de cadrage et le langage corporel des personnages sont très bien réalisés. En plus de cela, la coloriste fait un excellent travail : avec très peu de couleurs, elle installe des ambiances intéressantes, en adéquation avec le récit, elle crée des lumières qui dynamise la page et l'action.

Bref, la majorité des récits sont pauvres et le dessin manque d'un encrage plus solide mais on trouve deux récits chouettes ainsi que des compo et des couleurs bien efficaces. L'un dans l'autre, ça fait un album... moyen !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 193 fois
1 apprécie

Autres actions de Fatpooper DesSeins