Vivez toutes les émotions du cinéma avec Orange

Avis sur

Élégie pour une ombre - Batwoman, tome 0

Avatar Ninesisters
Critique publiée par le

Batman, The Dark Knight, Batwing, Detective Comics : quand une série marche, autant en profiter. Un adage que DC Comics a poussé très loin avec Batman, comme le montrent les nombreuses séries liées à son univers. Batwoman est l’une d’elle.
Tous ces projets ne donnent pas forcément envie au premier abord, même si leur côté inattendu – dans le sens où leurs auteurs ont probablement moins de pression sur leurs épaules que ceux des titres majeurs – peut donner lieu à quelques bonnes surprises.
Les nouvelles aventures de Batwoman – personnage né dans les années 50, pour donner une présence féminine à une série accusée de prôner l’homosexualité via le couple Batman / Robin – bénéficient pourtant d’une excellente réputation ; suffisamment pour me pousser à leur donner une chance.

Ce n’était pas gagné, tant chaque nouvel article autour de cette série commence par pointer du doigt la sexualité de son héroïne. De quoi se demander s’il ne s’agit pas là de son principal argument de vente, ce qui en ferait un titre plutôt racoleur. En réalité, il ne s’agit que d’un aspect du personnage parmi d’autres, mais qui a ici son importance : elle a voulu intégrer l’armée à l’époque du « don’t ask, don’t tell », une politique américaine visant à faciliter l’intégration de soldats homosexuels ou bisexuels, qui impliquait à la fois que les intéressés ne révéleraient rien sur leur sexualité et que leurs supérieurs ne chercheraient pas à se renseigner à ce sujet ; sauf que les circonstances l’ont obligé à révéler ce « secret », mettant un terme à sa carrière.

La vraie particularité de Batwoman, c’est que ce comics existe en marge de la ligne The New 52 de DC Comics : comme elle est très récente, sa continuité n’a pas été remise à zéro par les événements de Flashpoint ; en contrepartie, Élégie pour une Ombre – la mini-série écrite en 2010 pour remplacer les aventures d’un Batman alors présenté comme mort – est devenue le numéro #0, indispensable avant de se lancer dans la série. Pour être précis, cette mini-série a connu un accueil suffisamment bon – notamment grâce au dessin atypique de J. H. Williams III – pour avoir droit à sa propre série lors de la renaissance DC Comics.

Il est un peu délicat de commencer la lecture de ce numéro #0, car nous avons d’entrée l’impression d’avoir loupé un épisode. Qu’il manque les origines du personnage – qui viendront plus tard sous la forme de flashbacks – il s’agit d’une figure de style bien connue, mais l’histoire fait régulièrement référence à des événements passés qui nous resteront inconnus. Y a-t-il un numéro -1, ou s’agit-il d’une autre figure de style, d’un moyen de nous plonger plus violemment dans l’histoire afin d’aller plus rapidement à l’essentiel ? Heureusement, les éléments prennent rapidement sens ; ce sont surtout les premières pages – avec ses problèmes de secte et de gourou mystérieux – qui laissent dubitatif.

Le principal atout de cette série, c’est son héroïne. Militaire qui n’a pas pu faire carrière mais qui reste profondément attachée à son serment de servir et de protéger, esprit libre et indépendant, pour ne rien gâcher elle nous offre la possibilité de revoir Renee Montoya, il s’agit vraiment d’un personnage réussi. Elle possède aussi ce qu’il faut de démons et de traumatismes, et évidemment cette première aventure sera intimement liée à ce côté sombre. Celle-ci dispose de tout ce qu’il faut pour obtenir un comics efficace : elle revient à la fois sur le passé et le présent de l’héroïne, propose une antagoniste charismatique et digne des meilleurs ennemis du Dark Knight, et le dessin de J. H. Williams III apporte une identité réelle à l’ensemble, tant il se démarque du gros de la production actuelle.
Excellente surprise que ce numéro #0 des aventures de Batwoman, et contrat rempli puisqu’il m’a donné envie de découvrir la suite.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 361 fois
2 apprécient · 1 n'apprécie pas

Ninesisters a ajouté ce comics à 1 liste Élégie pour une ombre - Batwoman, tome 0

Autres actions de Ninesisters Élégie pour une ombre - Batwoman, tome 0