Nikopol père et fils

Avis sur Froid équateur - La Trilogie Nikopol, tome 3

Avatar Kowalski
Critique publiée par le

Après un premier tome alléchant et lançant parfaitement la série Nikopol, après un second tome toujours aussi magnifiquement dessiné mais poussif au niveau de l'histoire, Bilal clôt de fort belle manière sa trilogie.

Bilal laisse libre cours à sa créativité et ça déménage On se retrouve ainsi avec une ville habitée majoritairement par des animaux, en plein milieu du désert mais dont la température est de -21°, Nikopol qui boit un verre dans le train avec un singe, un sport mélangeant la boxe et les échecs (le fameux chessboxing), une naissance un peu particulière, une pilule qui efface les souvenir de son passé et donc de l'être aimé (thème repris dans le très réussi film "Eternal Sunshine of The Spotless Mind de Gondry), une mafia internationale......

Au milieu de tout cela on retrouve Nikopol fils qui recherche Nikopol père, ce dernier toujours accompagné de Horus et traqué par les dieux égyptiens et la pyramide volante. S'ajoute la craquante Yelena Prokoshtootobi.

Le tout avec le toujours superbe coup de crayon de Bilal (voir les quatre superbe première planche, deux cases par planches, montrant Jill et Nikopol en gros plan façon cinéma).

Bref, une trilogie incontournable de la bande dessinée par un des plus grand représentant du 9ème art. Il ne reste plus qu'à me plonger dans sa seconde trilogie et "Le Sommeil Du Monstre".

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 678 fois
2 apprécient

Kowalski a ajouté cette bd à 2 listes Froid équateur - La Trilogie Nikopol, tome 3

Autres actions de Kowalski Froid équateur - La Trilogie Nikopol, tome 3