Petit guide pratique pour la lecture de From Hell

Avis sur From Hell

Avatar Kwal
Critique publiée par le

Tout d’abord voici les conseils que je préconise pour la lecture :

  • Il y a plus de 50 pages d’annexes : pour enrichir la lecture (et aider à la compréhension de l’intrigue, le contexte historique, et le background des personnages), il faut les lire en parallèle de l’histoire.
  • Au début (quelques dizaines de pages), on ne comprend rien c’est normal : les scènes s’enchainent sans rapport, avec de nouveaux personnages introduits toutes les deux pages.
  • Lorsqu’enfin le récit commence à prendre forme (récit du point de vue du Dr William Gull depuis l’enfance), il faut subir un long passage ennuyeux au possible (environ 30 pages) où il nous décrit les différentes architectures et lieux emblématiques de la franc-maçonnerie londonienne.
  • Une fois arrivé au chapitre 2 (130ème page), votre persévérance sera récompensée puisque le récit prend enfin forme pour ne plus s’interrompre jusqu’au bout de cette BD fleuve.
  • Si vous êtes à l’aise avec l’anglais, la VO peut se révéler particulièrement intéressante puisque l’anglais retranscrit était celui parlé pendant l’époque victorienne.

Un mot sur le dessin : beaucoup de critiques ont été faites, pour ma part je le trouve très réussi et l’aspect charbonneux brouillon se marrie bien avec le propos.
Gros défaut en revanche, les visages des personnages ne sont pas du tout identifiables, ce qui fait que la plupart du temps, il faut attendre que le nom soit mentionné ou bien que l’annexe le précise pour savoir de qui il est question, c’est vraiment regrettable.

Je reconnais volontiers que le travail de recherche de Moore est colossal et la rigueur de l’ouvrage impressionnante, cependant j’ai eu parfois l’impression que cela tournait à la démonstration pure et qu’il voulait juste nous en mettre plein la vue.
D’ailleurs si j’ai un reproche à émettre, c’est le fait que les allers-retours permanents entre l’histoire et les annexes ont tendance à empêcher l’immersion complète dans le récit, car à chaque changement de scène/décors/personnages (c’est-à-dire toutes les 2-3 pages), il faut le temps de s’y plonger de nouveau et comprendre où l’on en est.

En dehors de ces points, je pense que tout a déjà été dit sur ce passionnant ouvrage, exigeant certes, mais qui mérite vraiment de s’y attarder (il faudra bien une semaine pour en venir à bout)

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 196 fois
3 apprécient · 1 n'apprécie pas

Autres actions de Kwal From Hell