Oh la bonne surprise.

Avis sur Giant, tome 1

Avatar habibaelb
Critique publiée par le

Oh la bonne surprise. Je l’ai vu passer dans les meilleures ventes et évidemment, ma curiosité a été titillée.

New York, 1932, sur les chantiers des buildings de Manhattan, notamment celui du Rockefeller Center, on rencontre Giant et ses collègues irlandais. Avec eux, on découvre une époque, une population immigrante pleine de rêves et d’espoir. Et surtout, surtout, on rencontre Giant, tout en carrure et en silence. Il va malgré lui se retrouver embarquer dans une correspondance régulière avec la veuve d’un de ses défunts collègues. Il devait lui annoncer la mort de celui-ci, il n’a pas pu s’y résigner.

J’ai été complètement embarquée. L’histoire, le dessin et l’intrigue : tout est original, tout est passionnant. Il me tarde de lire la suite. D’ailleurs, quand j’ai découvert que je n’aurai pas le fin mot de l’histoire à la fin de l’album, j’ai hurlé à la frustration.
Côté dessin : C’est beau ! La colorisation est dingue.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 81 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de habibaelb Giant, tome 1