Un univers sépia pour une intrigue noire et piquante !

Avis sur In The Name Of

Avatar solili
Critique publiée par le

Dans un futur proche, 2015, Obama réélu et un nouveau pape, Nelson, premier du nom, mais surtout, un pape noir. Mais lors d'une messe devant des millions de personnes, qu'on peut rapprocher des messes et des interventions de Martin Luther King, premier pape noir, le pape se fait tuer, assassinat qui ne va pas sans rappeler celui de JFK. S'en suit alors une enquête mené par un inspecteur sous les traits duquel se cache pour l'auteur l'acteur Laurence Fishburne. Trois suspects, trois mobiles potentiels mais .... pas de preuves !

C'est dans un univers de sépia ponctué de touches rouges que nous plonge Will Argunas. A y voir de plus près, cette BD nous laisse percevoir un univers obnubilé par les médias avec la présence quasi constante sur les planches d'appareils technologie, alors mis en évidence par ces mêmes touches rouges. Sont abordés des sujets très contemporains, comme la religion, la politique, le racisme, l'alcoolisme, les nouvelles technologies ... Personnellement, je trouve cette BD parfaitement réalisée, laissant les lecteurs suivre le fil de l'enquête jusqu'à la chute finale ...

A recommander vivement !!

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 271 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de solili In The Name Of