Tout le monde n'a pas la chance d'être Saitama.

Avis sur Izuku Midoriya : les origines - My Hero...

Avatar Gzaltan
Critique publiée par le

"Digne successeur de Naruto", "Mérite sa place aux cotés de One Piece, Naruto et cie ?". Dur à dire pour l'instant mais il est clair que My Hero Academia a les qualités requises pour s'insérer parmi les grands noms du shonen populaire.

Le nouveau petit bébé du Shonen Jump est un titre qui, après deux tomes (en épreuves non corrigées) lus, ne m'a donné envie que d'une chose. Avoir la suite entre les mains.

C'est du shonen, ça c'est clair. Nous avons le héros gringalet qui a une puissance à développer et à maîtriser, qui souhaite devenir le plus grand de tous les héros à l'image de son modèle. Nous avons une académie avec pleins de jeunes à pouvoirs, tous débutants, qui devront grandir les échelons pour devenir des super-héros. En plus de l'habilité au combat, la vertu et l'héroïsme sont mis en avant pour parvenir à être digne de l'élite.
Les personnages sont bons, on y retrouve les inspirations aux shonens passés (un personnage semblable à Kakashi, la figure du rival, l'héroïne douée en soutien, et le héros timide comme Yugi de Yu-gi-Oh qui va prendre du galon de chapitre en chapitre). A force d'écrire, et de lire cet article, on peut se dire, mais où est l'originalité ?
Et bien, dans la continuité de One-Punch Man, la figure en vogue du moment est bien le Super-Héros. Inspiré tout droit du comics américain, nous voici avec un shonen à la sauce super-héros où ici, les héros ne sont pas les plus forts, et cherchent à s'améliorer. Le design des personnages est efficace, commençant par le plus grand des héros tout droit sorti du cliché du super-héros bodybuildé américain, avant de nous présenter une myriade de super-héros aux costumes et aux pouvoirs plus ou moins loufoques. Le style graphique est classique, mais reste très bon, clair, et original, qui rend l'action très vivante et vraiment agréable à lire.
L'humour également détone. Nous sentons dans les commentaires de l'auteur que ce dernier est conscient de ce qui fonctionne à notre époque, et n'hésite donc à proposer un humour loufoque, et surprenant pour surprendre et amuser le spectateur. Si deux tomes semblent bien peu pour savoir où s'en ira l'histoire, c'est suffisant pour déjà connaitre les protagonistes principaux de l'histoire, et s'y attacher. Le second volume s'arrête sur un bon coup de suspens. Je craignais pour la sécurité d'un personnage présent depuis peu, mais devenu par son caractère et son apparence étrange l'un de mes personnages favoris. S'inquiéter du sort d'un tel personnage, ça prouve que l'on se prend à l'histoire, non ?

Bref, une série à venir en France très bientôt, et à découvrir sans attendre.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 349 fois
7 apprécient

Autres actions de Gzaltan Izuku Midoriya : les origines - My Hero Academia, tome 1