Alégorie, quand tu nous tiens...

Avis sur 'J.VJ,..'\_ - Sillage, tome 5

Avatar Apostille
Critique publiée par le

Dans le précédent tome, Morvan et Buchet nous montraient comment la corruption gangrénait Sillage. Dans celui-ci, c'est le terrorisme et ses ressorts qui fait l'objet de leur mise en perspective.
Évitant l'écueil du manichéisme, les auteurs, par le prisme de leur héroïne, nous présentent comment des individus lambda peuvent être poussés à des extrémités violentes. C'est profond, bien ficelé et Navïs la toujours candide est parfaite dans son rôle de justicière.

Il se dégage au final une tristesse et une impuissance cruelles qui nous rappellent très justement que la meilleure fiction s'alimente à la plus noire réalité.

Très bon album.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 258 fois
3 apprécient

Autres actions de Apostille 'J.VJ,..'\_ - Sillage, tome 5