Avis sur

Jolies ténèbres par Vespertine

Avatar Vespertine
Critique publiée par le

C'est la couverture qui m'a poussé à lire « Jolies ténèbres », ce bleu nuit et turquoise, le visage doux et angélique d'une petite fille. Elle repose sur un lit d'herbes et de feuilles, près d'elle, ce personnage aux airs d'une Alice au pays des merveilles.
En commençant la lecture, je ne savais pas à quoi m'attendre.
Des petits êtres sortent d'un corps inerte, celui de la fillette de la couverture, s'extirpent des oreilles, du nez et de la bouche. Elle ne dort pas, elle est sans vie. Ces âmes qui habitaient ce corps vont alors prendre pour résidence le bois où elle se trouve. Notre pseudo Alice va prendre les rênes et tendre à « faire de son mieux pour que les choses redeviennent comme avant ». C'est mignon, au début. Le malaise s'installe très vite. Pendant que l'on suit les personnages, sans même le voir, on ne peut omettre la présence du cadavre. Cet aspect noir ne s'arrête pas là. Les compagnons de la blondinette sont loin d'être des anges…

Une bande dessinée qui ne nous laisse pas indifférent. On est saisi par ce contraste troublant, malsain et dérangeant. Ce contraste entre les personnages tout droit sortis d'un livre pour enfants, aux traits naïfs et joyeux, et leur agissement des plus douteux. La face sombre de l'enfance nous est montrée. On avance à tâtons dans la lecture. On craint chaque page car on n'ose croire à ce qui se passe. On aimerait que cela soit un mauvais rêve. Et pourtant, on avance parce que c'est hypnotisant, on veut savoir.
Ce récit obscur est enveloppé d'un graphisme coloré et accrocheur. Les couleurs et la lumière de chaque saison qui passe sont sublimes ainsi que les magnifiques planches avec des dessins à l'aquarelle, plus réalistes et plus subtils, au milieu des dessins cartoonesques.

Un conte morbide affreusement beau.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 287 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Vespertine Jolies ténèbres