Couverture Justice - Orbital, tome 5

Critiques de Justice - Orbital, tome 5

BD franco-belge de et (2012)

Critique de Justice - Orbital, tome 5 par Docteur_Parangon

Toujours constant sur le dessin et la couleur, le scénario devient plus dynamique. On y retrouve de nombreuses références aux classiques de la SF. La fin de la deuxième mission nous avait laissé sur un beau cliffhanger. Il se résout puis s'enchaine sur un récit rythmé qui reprend la trame globale. Les classiques missions diplomatiques laissent place à une quête de la vérité. De nombreuses... Lire la critique de Justice - Orbital, tome 5

Avatar Docteur_Parangon
8
Docteur_Parangon ·

Critique de Justice - Orbital, tome 5 par Miguel Martin Perez

Aujourd'hui une petite critique sur Orbital T5. Alors Orbital c'est quoi ? Et bien c'est un tome 5 ce qui veut dire qu'il y a quatre autres volumes. C'est une histoire de science-fiction qui se passe dans un future lointain ou l'homme cohabite avec d'autres races extra-terrestres; et le tout est géré par une Confédération (ODI) organisation un peu genre comme une ONU intergalactique. Au fil... Lire la critique de Justice - Orbital, tome 5

Avatar Miguel Martin Perez
7
Miguel Martin Perez ·

Déchéance cosmique

On pouvait s’y attendre, le troisième diptyque de la série Orbital ne débuterait pas dans la joie et la bonne humeur. Justice, cinquième tome de la série, commence en effet là où Nomades/Ravages s’était terminé. Mézoké, Caleb, mais aussi leurs compagnons, doivent à présent affronter les conséquences de décisions qui ont été prises, par eux ou leurs supérieurs, dans les tomes précédents. Et cela... Lire l'avis à propos de Justice - Orbital, tome 5

Avatar Nonivuniconnu
8
Nonivuniconnu ·

Critique de Justice - Orbital, tome 5 par Marco

Je reste un peu sur ma faim. C'est peut être car je n'ai pas la suite de ce diptyque. L'histoire n'est pas très profonde en comparaison de ce que les précédents albums proposaient. On est plus dans l'action. Esthétiquement, il y a pas mal de cases vraiment dynamiques. C'est réussi même si on est un peu trop proche de ce que pourrait accomplir Spider Man. Lire la critique de Justice - Orbital, tome 5

Avatar Marco
6
Marco ·