Couverture Kililana Song, tome 1

Kililana Song, tome 1

(2012)
12345678910
Quand ?
8.0
  1. 0
  2. 0
  3. 0
  4. 3
  5. 3
  6. 6
  7. 61
  8. 131
  9. 52
  10. 22
  • 278
  • 64
  • 148
  • 2

Dans l'archipel de Lamu, au large du Kenya, Naim, un orphelin de 11 ans habite chez sa tante Maïmounia, qu'il adore. Refusant d'aller à l'école coranique car peu enclin à la discipline, il préfère l'école buissonnière, et malgré son frère Hassan qui le course régulièrement, il passe son temps à...

Match des critiques
les meilleurs avis
Kililana Song, tome 1
VS
Critique de Kililana Song, tome 1 par Sejy

Si l’Afrique m’était racontée… Comme une invitation au songe. Comme un époustouflant voyage des sens. Au pouls d’un chant noir, qui, dès les premières figurations, me ferait basculer, entrevoir les traditions colorées de l’oralité, pittoresque. En hardi citoyen du monde, me laisser happer, porté par le vent revigorant de la mutinerie dans la galopade d’un gamin de Lamu, puis poussé, chahuté, échevelé par les brises irrésistibles d’un conte moderne où chaque rafale, charriant les mots, les...

C'est bon mais malheureusement y a des bouts qui coincent dans les dents.

Les lumières sont belles, les ambiances très bien retransmises et le scénario a l'air assez fouillé mais le personnage principal sonne malheureusement faux. C'est un enfant africain qui raconte et nous avons souvent accès à ses pensées. Seulement nous sommes en vérité dans la tête d'un adulte européen et ça se sent trop. Ceci est d'abord dû au niveau de langage : le vocabulaire utilisé est très riche. On pourrait justifier ça par le fait que même si les mots qui sont écrits ne sont pas... Lire l'avis à propos de Kililana Song, tome 1

PostsKililana Song, tome 1

Vous avez une anecdote, une vidéo/photo ou une simple question sur cette BD ?

Critiques : avis d'internautes (12)

Kililana Song, tome 1
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Critique de Kililana Song, tome 1 par surlabd

Naïm préfère l'école buissonnière à l'école coranique ou son indiscipline lui vaut bien des brimades. Aussi, il ère à longueur de jour dans des ruelles pleines de vie tout en essayant d'échapper à son frère qui tente de le garder dans le droit chemin. Pourtant, ce petit bonhomme de 11 ans a l'esprit vif de ceux qui ont compris beaucoup sur la vie et la débrouillardise de ceux qui ne se... Lire l'avis à propos de Kililana Song, tome 1

6
Avatar surlabd
8
surlabd ·
Magnifique

Cette critique vaut pour les deux volumes. Cette bande déssinée m'a scotchée. Les dessins et le layout sont impeccables, avec ces cases qui n'en sont pas et des doubles pages a coupé le souffle. Le lettrage aussi est parfait en mettant bien en place l'écriture sans faille de cette nouvelle graphique. Un enchainement de portraits, de paysages et d'ambiances qui n'ont rien a envier a quelque... Lire l'avis à propos de Kililana Song, tome 1

Avatar Rad
10
Rad ·
Un carnet de voyage devenu fiction

« Kililana song », première partie, a été auréolé du prix Ouest-France au festival Quai des Bulles de Saint Malo. Une distinction qui donne suffisamment envie de s’y intéresser ! De plus, le dessin, tout en aquarelles et en encres de l’auteur Benjamin Flao, flatte la rétine du lecteur. Alors qu’en est-il de ce premier opus ? Le tout est publié chez Futuropolis pour plus de 120 pages de lecture.... Lire l'avis à propos de Kililana Song, tome 1

1
Avatar belzaran
7
belzaran ·
Découverte
Mais qui lit la nasong ?

On présente souvent cette histoire comme un Tom Sawyer africain. C'est vrai, il y a de ça. Comme Tom Sawyer et beaucoup d'autres histoires, ça parle de la vie. Une vie qui nous est très étrangère, nous français métropolitain. Une vie de débrouille, de magouille, de pauvreté et de tristesse mais aussi de rire, de rêves et de croyances. Et pas souvent d'apitoiement. Kililana's song c'est la... Lire l'avis à propos de Kililana Song, tome 1

Avatar Sydius
8
Sydius ·
Critique de Kililana Song, tome 1 par IDDBD

(...)Certains livres se lisent, d’autres se contemplent. La bande dessinée n’a pas choisi entre ces deux voies, elle est une osmose entre écriture et forme. Quand les dessins parlent, quand ils nous font ressentir des émotions, des sensations avec la même intensité qu’un texte finement ciselé, alors la bande dessinée montre toutes ses qualités. Avec Kililana Song, Benjamin Flao réussit ce petit... Lire la critique de Kililana Song, tome 1

Avatar IDDBD
7
IDDBD ·
Toutes les critiques de la BD Kililana Song, tome 1 (12)
Vous pourriez également aimer...