L'histoire qui n'en est plus vraiment une.

Avis sur L'Âge de cristal - Lou !, tome 6

Avatar Wings
Critique publiée par le

Lou, c'est à l'origine une saga magique, drôle et touchante. C'est l'histoire d'une fille qui écrit dans son journal intime tout plein de jolies choses sur la vie. Les quatre premiers tomes sont merveilleux de simplicité, de magie et de couleurs. Les dessins sont beaux, l'histoire est belle. On s'attache, on rit, on s'emporte avec cette petite Lou et sa famille pas comme les autres.

Lou, c'était un peu ma copine. J'aimais sa façon d'être, sa douceur, son humour et tout ce qu'elle me faisait ressentir. Lou, c'est celle que je retrouvais quand je ne me sentais pas bien ou quand il pleuvait. Celle qui me faisait rire aux éclats et qui me donnait envie de croire en l'humanité.

Je me souviens que tome cinq m'avait déçue. Elle m'agaçait, cette Lou grandissante. Ses petites histoires ne m'intéressaient plus. Son personnage m'horripilait, je ne la supportais plus. Seule la partie sur les souvenirs de sa mère retrouvait la beauté et la retenue des premiers tomes. Je me suis désintéressée de la question et je n'étais même pas au courant de la sortie du tome 6 avant de lire toutes ses critiques négatives.

Et puis, je passe à la Fnac, mercredi dernier. L'objet tentateur est là, bien en vue. Je ne résiste pas à la curiosité et commence à lire.

Que dire ?

Que c'est très très laid ? Que cette histoire de cristaux me donne envie de me taper la tête sur le mur ? Ou encore, que je n'ai rien compris ?

L'intrigue volette un peu partout sans jamais se poser sur un objet précis. L'auteur balance banalité sur banalité avec le rythme méthodique d'une machine. Tous les personnages sont insupportables et stupides mais encore une fois, c'est Lou qui remporte la palme.

Lou est une grande fille, maintenant. Ben oui, elle sort tout le temps en boîte tellement elle est trop cool. Même qu'elle s'engueule toutes les cinq minutes avec Tristan parce qu'elle vit une histoire trop passionnée, tavu. Elle porte des lunettes de hipster et ausculte des cristaux roses avant de rejoindre le café du coin.

Oh, et Richard est devenu suédois.

Mais de qui se moque-t-on ?

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1655 fois
26 apprécient · 1 n'apprécie pas

Autres actions de Wings L'Âge de cristal - Lou !, tome 6