Couverture L'Homme qui marche

Critiques de L'Homme qui marche

Manga de (1992)

VII) L'Homme qui marche : regarde bien (série personnages et archétypes)

La photographe Tana Hoban eu un jour une révélation. C'est ce qu'elle appela « l'expérience de Bank Street » : on demanda à des enfants d'une école de New York ce qu'ils voyaient sur le chemin de l'école. La réponse du plus grand nombre d'entre eux fut : « Rien ». Frappé par cette anecdote elle décida de créer des livres incitant les enfants à regarder le monde... Lire la critique de L'Homme qui marche

10 3
Avatar Iamgroot
10
Iamgroot ·

Critique de L'Homme qui marche par IllitchD

Le terme contemplatif serait le mieux à même de définir L’Homme qui marche. Jirô Taniguchi offre avec ce manga des interstices de toute beauté. Si de prime abord, le manga semble ne rien raconter, juste l’errance d’un individu qui est ici montré par le biais de scénettes, il se révèle très vite comme une œuvre immersive. L’émotion qui s’en dégage interpelle le lecteur qui prend alors le temps... Lire l'avis à propos de L'Homme qui marche

9
Avatar IllitchD
7
IllitchD ·

Critique de L'Homme qui marche par Tmnath

Une BD sur la contemplation, ce fait d'apprécier les paysages à leur plus simple valeur et de ressentir la nature au plus près de soi. Cette contemplation a une grande place dans ma vie, je suis heureux que Taniguchi consacre un écrit entier à ce qu'il glissera dans plusieurs autres de ses œuvres. L'histoire d'un homme paisible qui, avec son regard d'adulte, a conservé son âme d'enfant. Laisser... Lire l'avis à propos de L'Homme qui marche

8
Avatar Tmnath
10
Tmnath ·

Le lecteur qui s'endort

Signé Jirô Taniguchi, L’homme qui marche invite le lecteur à suivre pas à pas les tribulations d’un citoyen japonais tout ce qu’il y a de plus ordinaire à la découverte du quartier où il vient semble-t-il de s’installer. Tout au long des quelques 150 pages de ce one shot, se succèdent donc de petites histoires sans dialogue où le lecteur prend le temps accompagné de son guide d’admirer les... Lire l'avis à propos de L'Homme qui marche

5 6
Avatar ashram974
3
ashram974 ·

Balade mental

Un chemin de traverse. Au lieu de prendre toujours le même boulevard, emprunter la rue qui monte, là, sur la droite. Se perdre une heure. Errer sans but précis, juste pour le plaisir de voir autre chose. En quelques nouvelles, Taniguchi m'a donné envie de me balader. Demain... peut-être. Lire l'avis à propos de L'Homme qui marche

9
Avatar Marius
8
Marius ·

Les pérégrinations d'un homme qui prend son temps

Qui prend encore le temps, aujourd'hui, de grimper à un arbre en pleine ville ? D'observer les oiseaux, ou de jouer dans les flaques d'eau après la pluie ? D'aller jusqu'à la mer pour lui rendre un coquillage dont on ne sait comment il est arrivé chez soi ? L'homme qui marche, que l'on apprend à connaître à travers ses balades, souvent muettes et solitaires, rencontre parfois un autre... Lire l'avis à propos de L'Homme qui marche

4
Avatar Albator_Larson
9
Albator_Larson ·

" Bon ! Je vais faire un tour dans le quartier ! "

C'est terriblement déconcertant. On se demande comment le lire, pourquoi, quand, avec qui, avec quoi. On se demande s'il y a une idée derrière. On cherche du texte. On finit par admirer les images et par passer un temps incalculable à savourer chaque page, comme le gourmet solitaire savourerait ses plats au détour d'un Shinkansen. Malgré cette linéarité, on ne veut pas le terminer tellement... Lire l'avis à propos de L'Homme qui marche

4
Avatar HamsterNihiliste
9
HamsterNihiliste ·

Critique de L'Homme qui marche par Gandarath

Si l'idée directrice est très séduisante - qui de nos jours prend encore le temps de flaner à travers la ville, sans but, s'arrête pour observer les oiseaux, les chats ou les insectes, etc - au final j'ai été un peu déçu (étant très fan de Taniguchi). Le dessin est toujours aussi bon et permet de voir à travers les yeux du personnage principal. en situation. Cependant le manque de fil... Lire l'avis à propos de L'Homme qui marche

1
Avatar Gandarath
6
Gandarath ·

Critique de L'Homme qui marche par Pierre Marot

Noter ce livre 6 est probablement injuste tant l'on y découvre au fil des pages quelques planches émouvantes qui mettent du baume au coeur... Mais voilà. Quelques planches. Le reste du temps, on passe un œil de moins en moins attentif sur le dessin (maîtrisé, certes) en y cherchant quelques détails intéressants, à lire les rares bulles (il peut se passer une double page dans dialogue). Alors,... Lire la critique de L'Homme qui marche

1
Avatar Pierre Marot
6
Pierre Marot ·

Étonnamment calme

Comme beaucoup, j'ai découvert cet auteur il y a peu et actuellement je me goinfre de l'ensemble de ses productions. Je dois avouer que celle-ci m'a réellement dérouté dans un premier temps. Le personnage rondouillard et quelconque n'incite pas à un attachement particulier au premier abord. Cela étant dit, tous les héros de Taniguchi ne sont pas des Fukamachi (cf: "Le Sommet des Dieux" du même... Lire l'avis à propos de L'Homme qui marche

4
Avatar ndoisy
7
ndoisy ·