Avis sur

L'Homme qui marche

Avatar IllitchD
Critique publiée par le (modifiée le )

Le terme contemplatif serait le mieux à même de définir L’Homme qui marche. Jirô Taniguchi offre avec ce manga des interstices de toute beauté.

Si de prime abord, le manga semble ne rien raconter, juste l’errance d’un individu qui est ici montré par le biais de scénettes, il se révèle très vite comme une œuvre immersive. L’émotion qui s’en dégage interpelle le lecteur qui prend alors le temps de la ressentir. Chaque case dessinée parvient à nous plonger aux milieux des ruelles arpentées et de cette nature foulée. On sent le souffle du vent, on perçoit le bruit des oiseaux ou bien encore ces vies qui vont et viennent. On arrive également à sentir la chaleur du soleil et du froid hivernal. L’Homme qui marche dégage une sensation d’apaisement. On redécouvre calmement un monde que l’on a tendance à oublier, et ce, en prenant le temps de l’observer, de le sentir, tout simplement de le vivre au plus profond de soi. Les dessins à la fois simples et travaillés de Jirô Taniguchi offrent des décors aux détails propices à l’évasion mentale. L’ensemble se veut épurer aussi bien dans le fond que la forme. Il n’y a pas de dialogue superflu. On assiste dès lors à des histoires fluides dans leur déroulement.

http://made-in-asie.blogspot.fr/2012/09/l-homme-qui-marche-jiro-taniguchi-manga.html

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 407 fois
7 apprécient · 1 n'apprécie pas

Autres actions de IllitchD L'Homme qui marche