Couverture L'Odeur des garçons affamés

L'Odeur des garçons affamés

(2016)
12345678910
Quand ?
7.2
  1. 1
  2. 0
  3. 3
  4. 7
  5. 32
  6. 108
  7. 209
  8. 209
  9. 44
  10. 13
  • 626
  • 56
  • 299
  • 3

Texas, 1872. Oscar Forrest, photographe, répertorie les paysages de l'Ouest pour le compte du géologue Stingley. Entre Oscar et Milton, jeune garçon à tout faire du groupe, s'installe une relation ambiguë. ... Alors qu'autour de l'expédition, rôdent un inquiétant homme en noir et un Indien mutique....

Match des critiques
les meilleurs avis
L'Odeur des garçons affamés
VS
Critique de L'Odeur des garçons affamés par ouaillenot

Je connaissais Frederick Peeters par la bande dessinée Pilules Bleues, j'ai abordé le style de Loo Hui-Phang lors d'une expo qui lui était consacrée au festival d'Angoulême. L'odeur des garçons affamés, c'est une BD fantastique qui s'inscrit dans le monde du western, et c'est plutôt largement réussi. Dès les premières cases, on se sent oppressé par une ambiance un peu étrange dans cette Amérique pourtant rayonnante de soleil et qui semble vide à perte de vue. On hésite au début entre une...

Le chamanisme qui laisse de marbre

Devant le flot de critiques élogieuses sur cette oeuvre, je me suis décidé à la lire sans savoir de quoi cela traitait. Bon déjà en premier lieu le dessin est tout simplement une tuerie. J'avais trouvé Peeters déjà énormissime dans Château de sable. Mais là on est à un stade encore supérieur, tout est divin dans son trait et sa colorisation. J'aurais aimé en dire autant de l'histoire et des thématiques soulevées. Je me suis globalement ennuyé pendant la lecture, le scénario... Lire l'avis à propos de L'Odeur des garçons affamés

3

Critiques : avis d'internautes (13)

L'Odeur des garçons affamés
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Ceci n'est pas un western

Je n'arrive décidément pas à comprendre ce que tout le monde trouve de si fantastique à cette BD. Etant moi même un inconditionnel du genre "western" et ayant observé les quelques critiques dithyrambiques sur sens critique, je m'attendais à un véritable chef-d'oeuvre atypique et subversif. En fait non. Rien de tout cela. Juste une BD sympa sans plus et qui ne m'a pas du tout fait... Lire l'avis à propos de L'Odeur des garçons affamés

12 5
Avatar LeNatif
5
LeNatif ·
Bien plus qu'un simple western

Au lendemain de la guerre de Sécession, la conquête de l’Ouest reprend de plus belle. Son essor est facilité par l’Homestead Act, une mesure gouvernementale qui permet l’octroi de terres au détriment des tribus amérindiennes. Du coup, certains opportunistes sont bien décidés à tenter leur chance. C’est le cas de Stingley, un entrepreneur illuminé et dénué de scrupules, qui envisage d’acquérir... Lire la critique de L'Odeur des garçons affamés

10
Avatar matvano
10
matvano ·
Critique de L'Odeur des garçons affamés par Yves Mabon

Qu'elle est étrange cette bande dessinée qui débute comme un western et lorgne doucement puis plus franchement vers le surnaturel, l'étrange, le bizarre. Loo Hui Phang est au scénario, son esprit s'égare et ses inventions sans doute incongrues dans un western donnent un coup de jeune et d'originalité au genre. Une courte biographie en fin de volume explique qu'elle s'exprime dans différents... Lire la critique de L'Odeur des garçons affamés

1
Avatar Yves Mabon
8
Yves Mabon ·
Découverte
Superbe western mystique

Dans l'univers du western, L'odeur des garçons affamés est un peu un ovni. Le personnage principal n'est pas un as de la gâchette mais un photographe homosexuel, au passé trouble. Il y a bien des menaces, des indiens et des coups de feu tirés, mais pas de grand méchant hors-la-loi qui terrorise une petite ville – en fait, il n'y a même pas de petite ville. L'époque est celle du tout début de... Lire l'avis à propos de L'Odeur des garçons affamés

Avatar Mathieu_Péquignot
8
Mathieu_Péquignot ·
Dessine moi un cheval

Du Peeters qui passe au niveau supérieur grâce à Loo Hui Phang qui a l'air d'être une nana bien perchée mais qui apporte une vraie plus value à cette troublante réinterprétation du western. D'ailleurs en termes de colorisation aussi Peeters prend du galon, ses ambiances crépusculaires sont à tomber par terre. Un zeste de SCALPED, une pincée d'AAMA, plusieurs niveaux de lecture, une... Lire la critique de L'Odeur des garçons affamés

Avatar Hellzed
8
Hellzed ·
Toutes les critiques de la BD L'Odeur des garçons affamés (13)
Vous pourriez également aimer...