Manimal.

Avis sur La Chasse - Animal Man, tome 1

Avatar Cosmoclems
Critique publiée par le

Super-Héros crée dans les années 60, Animal Man, alias Buddy Becker, a le pouvoir de s’approprier les capacités des animaux ; il ne connu jamais le succès et la renommée de ses ainés. Resté au placard pendant près de 20 ans, il est ré-exploité par Grant Morrison, qui donnera au personnage une dimension chamanique, mais aussi l’inscrira dans des idéologies proches de la protection de la nature et des animaux, ou du militantisme écologique, domaines dans lesquels l’auteur est lui-même impliqué. Jusqu’à la présente édition de 2012, qui propose une relecture du personnage, Animal Man fut cantonné aux apparitions en Guest-Star dans les séries d’autres personnages, ou certains évènements majeurs de l’Univers DC. Buddy Becker est de retour dans sa propre série dans le cadre des New 52.

Le Sang, à l’image de la Sève et de la Nécrose, est une force fondamentale de l’Univers. Une bataille multiséculaire les oppose, la Nécrose cherchant toujours à dominer les deux autres.
Buddy Becker, fut a une époque Animal Man, un homme ayant la capacité de puiser dans ce qu’il appelle le Champ Morphogénique, afin de s’approprier les spécificités des animaux : Vol de l’oiseau, Force de l’Ours, Vitesse du Guepard, etc…Maintenant il cherche un équilibre afin de se consacrer à la vie de famille avec sa femme et ses deux enfants, ainsi qu’à un métier de cascadeur et d’acteur.
La petite famille découvre avec une certaine horreur que Maxine, la benjamine de quatre ans, a ressuscité des animaux morts, dont elle fait ses compagnons de jeu. Ajoutons des dons de préscience, et une mystérieuse carte de sang qui apparait sur le corps de Buddy, la famille commence à penser qu’il se passe quelque chose de… spécial.
Parallèlement des séides de la Nécrose, les Trois Chasseurs, se mettent en marche afin d’empêcher Maxine de se révéler à son rôle d’Avatar du Sang.
Lors d’un voyage tout à la fois physique et mystique vers le lieu du Sang, ou leur destin leur sera révélé, Animal Man et Maxine, vont prendre conscience que le Sang est la source de leurs pouvoirs, et que Maxine est amené à devenir l’Avatar du Sang, un être pleinement connecté au réseau mystique qui unit toutes les faunes de l’Univers, afin de combattre la menace de la Nécrose.

Lemire crée une histoire, ou terreur et oppression forment un cocktail sombre et efficace. Nul besoin de connaître le passé de Buddy Becker pour comprendre les enjeux présentés dans ces pages, Lemire grâce à quelques idées ingénieuses (telle l’interview de Buddy au début, ou un extrait de son film vers la fin) nous propose de cerner un peu mieux la personnalité d’Animal Man.
La Chasse est également un exercice graphique original. Bien que son trait soit assez inégal, Foreman, transforme certaines de ses pages en de vastes toiles ou proportions et perspectives sont tout à la fois difformes et éclatés, soulignant au mieux tout le malsain et le grotesque de la Nécrose, ou déroutant le lecteur par la perte des repères de Buddy lors de son voyage vers le Sang.

Animal Man est une série sœur de Swamp Thing, elles partagent toutes les deux ce gout pour l’angoisse et l’horreur, et mettent en place les bases d’une histoire qui sera commune, dans ce combat face à la Nécrose, cette force nihiliste ne visant que la destruction de tout ce qui est.
Un comics assurément palpitant ; peut-être l’un des titres les plus intriguant et accrocheur de cette fin d’année.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 802 fois
1 apprécie

Cosmoclems a ajouté ce comics à 1 liste La Chasse - Animal Man, tome 1

  • Sondage Bd
    Cover Les meilleures BD de 2013

    Les meilleures BD de 2013

    Avec : Formicapunk - Notes, tome 7, De sève et de cendres - Swamp Thing, tome 1, La Chasse - Animal Man, tome 1, La Cour des hiboux - Batman, tome 1,

Autres actions de Cosmoclems La Chasse - Animal Man, tome 1