L'avis de 666Raziel sur Nécromonde (Animal Man tomes 1 et 2 ; Swamp Thing tomes 1 à 3)

Avis sur La Chasse - Animal Man, tome 1

Avatar 666Raziel
Critique publiée par le

Une fois n'est pas coutume, c'est deux séries qui seront concernées par mon avis pour la simple et bonne raison que ces 5 tomes forment, à mon sens, un tout indissociable.
(D'ailleurs si cette saga vous intéresse je vous recommande vivement l'ordre de lecture suivant : Animal Man t1 ; Swamp Thing t1 ; Animal Man t2 ; Swamp Thing t2 ; Swamp Thing t3.)

Je vous épargne un historique complet des deux protagonistes principaux. Ce qu'il faut retenir c'est que ce sont de vieux personnages issus du catalogue Vertigo qui ont connu leur heure de gloire au milieu des années 80 grâce à Grant Morrison (pour Animal Man) et Alan Moore (pour Swamp Thing).
En 2011, lorsque DC refont l'ensemble de son univers de super-héros, ces derniers sont intégrés au même "monde" que celui dans lequel évolue Batman ou Superman. Néanmoins, origines oblige, le ton des aventures de la créature du marais et de Buddy Baker reste résolument sombre voire horrifique.

Avec ce "reboot", Snyder et Lemire nous créent une mythologie originale qui ne sera pas sans évoquer certains souvenirs à ceux qui ont pratiqué le jeu de rôle Werewolf : The Apocalypse.
Le monde est régit par 3 forces (le sang, la sève et la cendre) qui tentent de conserver un semblant d'équilibre entre elles. Autant le dire d'emblée, même si les auteurs insistent régulièrement sur le fait qu'aucune de ces forces n'est gentil ou méchant et que chacun a besoin des autres dans une juste proportion, l'histoire principale se résume à : la nature (la sève) et le règne animal (le sang) qui doivent s'allier pour contrer la nécrose (la cendre) qui veut conquérir le monde.

En dépit de ce pitch basique, l'event connaitra un succès incontestable et suffisant pour faire débarquer ces deux séries dans l'hexagone. Il faut dire que, plus que la trame globale, c'est le développement apporté aux deux héros qui rend la saga vraiment savoureuse.
Swamp Thing rappellera un peu le destin d'Aragorn dans Le Seigneur des Anneaux. Alec Holland (c'est son "vrai" nom) est un botaniste qui cherche à s'éloigner de son destin de roi-guerrier de la sève. Mais tandis que ce dernier le rattrape, il se retrouve également impliqué dans une romance tragique à la Roméo & Juliette.
De son côté Buddy Baker / Animal Man est un super-héro public qui mène une vie de famille a priori "normale". Toutefois, lorsque sa fille devient, malgré elle, l'un des acteurs principal d'un conflit éternel et mystique, il va devoir concilier ses devoirs de père de famille et de protecteur du vivant.

En définitive, ces deux personnages offrent des thématiques assez différentes de celles que l'on peut retrouver dans les super-héros classiques. Toutefois, en dépit de leurs qualités intrinsèques, ces versions modernes d'Animal Man et Swamp Thing ne tiennent pas la comparaison avec leurs homologues des années 80. Par conséquent, si les runs que j’évoquai plus haut vous sont familiers, attendez vous à revoir vos exigences à la baisse.
Cette saga est pleine de bonnes intentions ; vous en avez d'ailleurs un très bel exemple dans sa conclusion qui vient essayer d'amoindrir l'esprit manichéen du développement. Mais de nombreux passages restent, malgré tout, trop "faciles".

Quoiqu'il en soit, dans le catalogue des récits New 52/DC Renaissance, cela reste deux titres qui méritent amplement leur place dans le peloton de tête. Si vous êtes un "jeune" lecteur en quête d'originalité, alors ces 5 tomes vous donneront amplement satisfaction.
Si vous êtes un lecteur plus "ancien", je crains que vous ne puissiez vous retenir de lâcher un "c'était mieux avant".

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 364 fois
1 apprécie

Autres actions de 666Raziel La Chasse - Animal Man, tome 1