Couverture La Cité des eaux mouvantes - Valérian, tome 1

La Cité des eaux mouvantes - Valérian, tome 1

12345678910
Quand ?
7.3
  1. 0
  2. 0
  3. 1
  4. 5
  5. 51
  6. 173
  7. 330
  8. 260
  9. 92
  10. 44
  • 956
  • 51
  • 331
  • 7

New York, 1986. Repartis dans le passé à la poursuite de Xombul, Valérian et Laureline se retrouvent projetés dans une ville méconnaissable, noyée sous les eaux suite à un cataclysme nucléaire.

Match des critiques
les meilleurs avis
La Cité des eaux mouvantes - Valérian, tome 1
VS
Un voyage dans le temps...

Ce premier album ouvre les aventures de deux fameux agents spatiaux temporels que sont Valérian et Laureline. Cette série a bercé mon enfance et mon adolescence. Crée au début des années 70, cette saga de S-F s'est distinguée par son côté imaginatif. Dans ce premier tome, on mesure la façon dont on concevait le futur à l'époque et l'apocalypse était dans les têtes avec un risque de guerre nucléaire en filigrane. Les dessins et la mise en couleurs ont pris un sacré coup de vieux (l'auteur ne...

6
Avatar HorsebackRevenge
5
HorsebackRevenge
Critique de La Cité des eaux mouvantes - Valérian,... par HorsebackRevenge

J'ai trouvé ce premier tome donné par un copain assez peu entraînant... Galaxity n'est que mentionnée, les personnages principaux sont peu développés alors que c'est un premier tome... je sais qu'il existe un tome 0 mais quand même... Et puis, les histoires de voyage dans le temps j'ai toujours trouvé ça aberrant. Pas la meilleure rentrée en la matière donc. Xombul, le gros méchant, est très caricatural jusque dans son nom. Le dessin n'est pas très précis ni très mature... même si Laureline... Lire l'avis à propos de La Cité des eaux mouvantes - Valérian, tome 1

Critiques : avis d'internautes (22)

La Cité des eaux mouvantes - Valérian, tome 1
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
New York en post-apo... déjà

C'est le vrai démarrage de cette BD en 1968 dans le n°455 de Pilote, avec cet épisode qui se révèle excellent, et qui repique un sujet encore peu traité à son époque en BD ; seul Hollywood avait déjà montré un New York dévasté, notamment dans le Secret de la planète des singes en 1970, précédant une vague de films dans les années 80 dont le plus célèbre et le plus mythique... Lire l'avis à propos de La Cité des eaux mouvantes - Valérian, tome 1

12 14
Avatar Ugly
8
Ugly ·
Je suis rentré à la cité mon père m'a dit

Les premiers tomes des séries mythiques sont toujours étranges. C'est le cas de cette Cité des eaux mouvantes de 1970 dont l'univers visuel et scénaristique n'est pas encore ancré. Le character design du héros manque encore de personnalité et le début à Galaxity est plutôt naïf avec son événement perturbateur balancé manu militari en page 1. Peu importe, autant se débarrasser de l'intro pour... Lire la critique de La Cité des eaux mouvantes - Valérian, tome 1

13
Avatar Camden
8
Camden ·
Escape from New York...

Un premier tome inaugural qui permet de poser les bases d'une série de SF beaucoup plus riche qu'on veut bien le croire et qui ici vaut surtout pour cette vision de New York immergée sous l'eau, les prémisses de la (belle) relation Valérian-Laureline et d'agréables clins d'oeil bienvenue (comme de faire d'un certain Sun Rae un personnage à part entière, ici... contrebandier et chef de gang !).... Lire la critique de La Cité des eaux mouvantes - Valérian, tome 1

2
Avatar Nio_Lynes
5
Nio_Lynes ·
Découverte
New-York sous les eaux

Le premier d'une longue série (sauf un numéro postérieur qui n'avait pas été édité en album et qui prendra par la suite le numéro 0), mais ce n'est franchement pas le meilleur, même si le thème est a priori intéressant. Paru en 1970, cet album décrit New-York en 1986 à la suite d'une explosion nucléaire au pôle Nord qui aurait provoqué la fonte des glaces, l'élévation du niveau des océans et une... Lire l'avis à propos de La Cité des eaux mouvantes - Valérian, tome 1

9 3
Avatar socrate
5
socrate ·
A l'ancienne, mais visionnaire...

Voilà, Valérian et Laureline font leur première apparition avec cette "Cité des Eaux Mouvantes" qui deviendra une sorte de point de convergence de la fiction dans les développements futurs des "Aventures de Valérian". Le décor est splendide, avec cette New York très années 70 (et pour cause) envahie par les eaux suite à une catastrophe écologique, et on peut prêter à... Lire la critique de La Cité des eaux mouvantes - Valérian, tome 1

3 2
Avatar Eric BBYoda
6
Eric BBYoda ·
Toutes les critiques de la BD La Cité des eaux mouvantes - Valérian, tome 1 (22)