Couverture La Cité des eaux mouvantes - Valérian, tome 1

La Cité des eaux mouvantes - Valérian, tome 1

(1970)
12345678910
Quand ?
7.3
  1. 0
  2. 0
  3. 0
  4. 3
  5. 47
  6. 163
  7. 310
  8. 247
  9. 88
  10. 41
  • 899
  • 49
  • 324
  • 8

New York, 1986. Repartis dans le passé à la poursuite de Xombul, Valérian et Laureline se retrouvent projetés dans une ville méconnaissable, noyée sous les eaux suite à un cataclysme nucléaire.

Match des critiques
les meilleurs avis
La Cité des eaux mouvantes - Valérian, tome 1
VS
Je suis rentré à la cité mon père m'a dit

Les premiers tomes des séries mythiques sont toujours étranges. C'est le cas de cette Cité des eaux mouvantes de 1970 dont l'univers visuel et scénaristique n'est pas encore ancré. Le character design du héros manque encore de personnalité et le début à Galaxity est plutôt naïf avec son événement perturbateur balancé manu militari en page 1. Peu importe, autant se débarrasser de l'intro pour s'attaquer au vif du sujet. Et puis - c'est la grande force de la série - toute impression de kitsch...

12
Avatar HorsebackRevenge
5
HorsebackRevenge
Critique de La Cité des eaux mouvantes - Valérian,... par HorsebackRevenge

J'ai trouvé ce premier tome donné par un copain assez peu entraînant... Galaxity n'est que mentionnée, les personnages principaux sont peu développés alors que c'est un premier tome... je sais qu'il existe un tome 0 mais quand même... Et puis, les histoires de voyage dans le temps j'ai toujours trouvé ça aberrant. Pas la meilleure rentrée en la matière donc. Xombul, le gros méchant, est très caricatural jusque dans son nom. Le dessin n'est pas très précis ni très mature... même si Laureline... Lire l'avis à propos de La Cité des eaux mouvantes - Valérian, tome 1

Critiques : avis d'internautes (21)

La Cité des eaux mouvantes - Valérian, tome 1
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
New-York sous les eaux

Le premier d'une longue série (sauf un numéro postérieur qui n'avait pas été édité en album et qui prendra par la suite le numéro 0), mais ce n'est franchement pas le meilleur, même si le thème est a priori intéressant. Paru en 1970, cet album décrit New-York en 1986 à la suite d'une explosion nucléaire au pôle Nord qui aurait provoqué la fonte des glaces, l'élévation du niveau des océans et une... Lire l'avis à propos de La Cité des eaux mouvantes - Valérian, tome 1

8 3
Avatar socrate
5
socrate ·
A l'ancienne, mais visionnaire...

Voilà, Valérian et Laureline font leur première apparition avec cette "Cité des Eaux Mouvantes" qui deviendra une sorte de point de convergence de la fiction dans les développements futurs des "Aventures de Valérian". Le décor est splendide, avec cette New York très années 70 (et pour cause) envahie par les eaux suite à une catastrophe écologique, et on peut prêter à... Lire la critique de La Cité des eaux mouvantes - Valérian, tome 1

3 2
Avatar Eric Pokespagne
6
Eric Pokespagne ·
Découverte
Un voyage dans le temps...

Ce premier album ouvre les aventures de deux fameux agents spatiaux temporels que sont Valérian et Laureline. Cette série a bercé mon enfance et mon adolescence. Crée au début des années 70, cette saga de S-F s'est distinguée par son côté imaginatif. Dans ce premier tome, on mesure la façon dont on concevait le futur à l'époque et l'apocalypse était dans les têtes avec un risque de guerre... Lire l'avis à propos de La Cité des eaux mouvantes - Valérian, tome 1

6
Avatar Apostille
6
Apostille ·
Critique de La Cité des eaux mouvantes - Valérian,... par Zali_L_Falcam

Claude A., ancien ministre reconverti dans le passage télé, aurait récemment déclaré au Réseau Voltaire "cette bande dessinée est un complot du GIEC destinée à m'humilier". Après examen, il s'agirait d'une des meilleurs BD de SF des années 70, mais la cellule d'enquête reste ouverte. Lire l'avis à propos de La Cité des eaux mouvantes - Valérian, tome 1

6
Avatar Zali_L_Falcam
9
Zali_L_Falcam ·
Coup de foudre !

Coup de foudre ! Ceux qui avaient lu "les mauvais rêves" dans Pilote reçurent un choc. Après une première double page sans surprise, voici que dès la page 3, les auteurs nous plongent dans un univers cataclysmique dans lequel la ville de New York est envahie par les eaux. Le dessin est superbe, inventif, très travaillé. D'ailleurs comme dans beaucoup d'albums de la série, c'est le dessin qui... Lire l'avis à propos de La Cité des eaux mouvantes - Valérian, tome 1

Avatar estonius
10
estonius ·
Toutes les critiques de la BD La Cité des eaux mouvantes - Valérian, tome 1 (21)