Couverture La Déesse noire - Murena, tome 5

La Déesse noire - Murena, tome 5

(2006)
12345678910
Quand ?
7.8
  1. 1
  2. 1
  3. 0
  4. 2
  5. 12
  6. 36
  7. 161
  8. 298
  9. 95
  10. 37
  • 643
  • 19
  • 49
  • 1

Printemps 62. L'ambitieuse Poppée a pris la place de la belle Acté dans le coeur de Néron. Celui-ci se prépare à gagner la grande course de chars qui se disputera à Rome au Circus Maximus. La compétition se déroule, haletante, dangereuse. Contre toute attente, la victoire ne revient pas à...

Critiques : avis d'internautes (4)

La Déesse noire - Murena, tome 5
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Je suis toujours fan

Bon honnêtement, c'est dans la continuité directe du premier cycle. En fait la notion de cycle m'échappe dans Murena. J'ai trouvé le travail sur la couleur meilleur dans ce tome...mais je ne peux pas mettre plus que 10 :) Les scènes sur les gladiateurs m'impressionnent plus que celles sur les politiques, c'est juste incroyable le peu de valeur qu'avaient les gens à l'époque.

2 1
Avatar Marco
10
·
Poppée

Ce cinquième volume introduit un nouveau cycle. Poppée a remplacé Acté dans le lit de l'Empereur. Néron est défié lors de la traditionnelle course de chars. Jean Dufaux exploite à merveille la vie tumultueuse de Néron et dresse un scénario exaltant magnifiquement mis en images par Philippe Delaby. Lire l'avis à propos de La Déesse noire - Murena, tome 5

1
Avatar Pierre-Yves Gouiffes
9
Pierre-Yves Gouiffes ·
L'éminence grise a des yeux verts.

Le tome IV avait suscité une intensité dramatique rare, ce tome V ouvre de nouvelles perspectives. Comme d’ordinaire, une couverture sublime qui possède un puissant pouvoir d'évocation. Mais ce nouvel opus apporte davantage encore : ses couleurs intérieures. Le coloriste a changé et son talent est encore plus aigu que celui de ses prédécesseurs. Les textures des marbres sont à cet égard... Lire l'avis à propos de La Déesse noire - Murena, tome 5

3
Avatar Apostille
9
Apostille ·
Découverte
Critique de La Déesse noire - Murena, tome 5 par milieland

De Charybde à Scylla. Néron sort des griffes de sa mère pour mieux retomber dans celles de Poppée. Et, aucun doute n'est permis sur ce que représente vraiment cette beauté : le diable en personne (voir couverture). De plus, à force d'être glorifié, Néron perd le sens de la mesure et s'approche de plus en plus de la folie. Emilie, Bibliothèque communale de Bièvre Lire la critique de La Déesse noire - Murena, tome 5

1
Avatar milieland
8
milieland ·
Toutes les critiques de la BD La Déesse noire - Murena, tome 5 (4)
Vous pourriez également aimer...