Une guerre sans merci.

Avis sur La Guerre éternelle, intégrale

Avatar amsterdingue
Critique publiée par le

« La guerre éternelle » est une série de bande dessinée de science- fiction adaptée du roman éponyme de Joe Haldeman. Il a écrit ceci pour nous faire part de son expérience au Viêt- Nam et elle a été dessinée par un belge passionné de science-fiction, Marvano Haldeman. Apparue pour la première fois en 1988, cette bande dessinée intégrale est divisée en trois tomes et elle fait partie de la collection « Air Libre ». Tout commence en 2010, la paix règne sur Terre et des nefs sont expédiées dans l’espace pour chercher d’autres planètes habitables. Un jour, un de ces bateaux est détruit par les ennemis extraterrestres: les Taurans. Jusque là personne ne les avait vu ni su leurs réels desseins. La Terre décide de réparer cet affront et par en guerre contre cet ennemi inconnu. William Mandella, un jeune soldat surdoué est engagé pour détruire la première base des Taurans. C’est une guerre sans fin pour le soldat Mandella…

Pour commencer, les couleurs m’ont tout de suite flashée car ça donne un air « absurde » aux personnages, de plus Marvano comme dessinateur est excellent. Je vous avoue que je suis restée un peu perplexe au début car son style est assez spécial mais au final il s’accorde bien avec le contexte de l’histoire. Ensuite, les personnages sont attachants vu qu’ ils sont un peu perdus au milieu de cette guerre tout comme l’auteur lors de son expérience au Viêt-Nam. On peut constater qu’ils ne sont que des « symboles » qui représentent la situation de Joe au Viêt-Nam.

Malgré les points positifs, il y a des choses que je n’ai pas appréciées. Par exemple: le narrateur est « coupé » de l’histoire parce que pour comprendre ses émotions, il n’essaie pas de nous les faire ressentir. Alors, c’est à nous de nous mettre à sa place et de deviner la cause précise de ses sentiments que l’auteur décrit en deux phrases. Pour finir, la description de la société du futur n’est tellement pas vraisemblable . L’idée de l’auteur c’est d’encourager les homosexuels afin de diminuer les naissances mais ce qui est complément débile c’est que les moyens de contraceptions existaient déjà lorsque la bande dessinée est sortie. De plus, les soldats sont hétéros.

En conclusion, je suis assez mitigée même si ça reste un beau récit avec beaucoup d’idées intéressantes. «  La guerre éternelle » n’est pas la première bande dessinée que je vous conseillerais car je trouve que l’auteur n’a pas fait assez d’efforts pour développer ses émotions et il y a aussi le manque de crédibilité.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 376 fois
2 apprécient

Autres actions de amsterdingue La Guerre éternelle, intégrale