Retour aux enquêtes et au côté détective

Avis sur La Mort en cette cité - Paul Dini présente...

Avatar Romain Bouvet
Critique publiée par le

On oublie bien souvent, au moment où Grant Morrison reprend le titre Batman, en 2006, qu’il existe un autre titre emblématique pour le justicier de Gotham, Detective Comics. Et comme pour Batman, un nouvel élan est donné au titre, qui tombe dans les mains de Paul Dini, scénariste emblématique de Batman la série animée et créateur de la sublime et terrible Harley Quinn. Et le scénariste va retourner aux fondamentaux du titre, à savoir les enquêtes !

Batman n’est pas seulement un super-héros, il est aussi le plus grand détective du monde. Si ses enquêtes l’amène souvent à se confronter à la pègre de Gotham, il devra cette fois-ci s’escrimer devant la haute société. Sur son chemin, il croisera le Sphinx, devenu enquêteur pour les plus fortunés, et développera même une romance contrariée avec la magicienne Zatanna.
(DETECTIVE COMICS #821, 822, 823, 824, 826, 827, 828, 831, 833, 834, 837)

Ce premier tome de Paul Dini Présente Batman nous offre une galerie de petites histoires en un ou deux chapitres maximum et se déroulent toutes sur fond d’enquêtes. Pas d’histoires à rallonge donc ici, pas de longues intrigues se déroulant sur des mois, et il faut bien reconnaître que cela fait du bien de varier un peu. Et à l’époque, cette série était un contre poids parfait avec l’énorme run de Grant Morrison.

Et ce n’est pas parce que le titre se résume à de petits épisodes, que l’intérêt est moindre, bien au contraire. Paul Dini raconte de bonnes histoires avec un plaisir de lecture bien présent. D’autant que le scénariste apporte quelques nouveautés plutôt intéressantes, du moins sympathiques, comme l’arrivée du côté des gentils d’Edward Nigma ou encore Harley Quinn. Et si pour cette dernière, Batman semble plutôt convaincue de ce changement de comportement, cela n’est pas tout à fait le cas pour le Sphinx, qui n’aura de cesse d’être testé par notre héros.

Un beau programme, donc. Nous allons avoir le droit à une enquête sur les méthodes de Façade, et la façon qu’il a de faire rentrer les petits gens dans le gratin de Gotham, des victimes qui reviennent par delà la mort pour se venger de Poison Ivy, le retour de Scarface aux bras d’une charmante blonde, de la triche dans le casino du Pingouin, un tête-à-tête malsain et terrible entre Robin et le Joker, du trafic d’objets de musée, la rédemption d’Harley Quinn ou encore une enquête avec Zatanna !
Il y en a pour tous les goûts et de nombreux personnages de la folle faune de Gotham sont présents au rendez-vous.

Des intrigues intéressantes, qui se résolvent vite mais que Paul Dini pense à réutiliser, à rappeler. La repentance du Sphinx et son duel d’intelligence, de déduction avec Batman, Harley Quinn qui veut arrêter le crime ou encore le magicien Loxias. Les épisodes donnent l’impression d‘être indépendants les uns des autres et pourtant on retrouve toujours une petite connexion quelque part. Et c’est amusant de se rappeler des détails que le scénariste nous avait donné l’impression d’être sans importance.

Graphiquement, tous les épisodes, hormis deux, sont l’œuvre de Don Kramer. Rien de bien folichon, mais ce n’est pas moche non plus. Je ne suis juste pas fan du style. Les visages ne sont pas très beaux, pas très expressifs. Il y a un fort sentiment de statisme et cela ralenti profondément les rares scènes d’action. Les personnages féminins ne sont pas spécialement charmants et les jeux d’ombres pas toujours réussis.
Nous avons le droit à un épisode signé J.H. Williams III, dont le style dénote trop du reste du tome et un de Joe Benitez, plus concentré sur les formes de Poison Ivy que sur autre chose…

Bref, une lecture agréable, on lit un épisode par-ci, deux ou trois par-là, pas de longues sagas qui captent notre attention et nous empêche de reposer le livre avant de l’avoir fini. Il est toujours agréable de retrouver Batman sur son terrain de prédilection, les enquêtes.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 426 fois
3 apprécient

Romain Bouvet a ajouté ce comics à 1 liste La Mort en cette cité - Paul Dini présente Batman, tome 1

Autres actions de Romain Bouvet La Mort en cette cité - Paul Dini présente Batman, tome 1