Couverture La Passion de Dodin-Bouffant

Critiques de La Passion de Dodin-Bouffant

BD (divers) de (2014)

Dodin-Bouffant: une BD qui donne faim

A table! Profitant de l’engouement actuel pour la gastronomie, qui a littéralement envahi les rayons des librairies et les émissions de télévision, le jeune auteur belge Mathieu Burniat choisit de nous replonger avec délice dans une gastronomie d’une toute autre époque: celle des banquets interminables du XIXème siècle, avec parfois jusqu’à 30 plats qui se succédaient. Basé sur un classique de... Lire l'avis à propos de La Passion de Dodin-Bouffant

3
Avatar matvano
8
matvano ·

Petit régal.

Je ne suis pas un fanatique de la littérature à la gloire de la gastronomie française. Il est sans doute facile de faire de l'emphase sur le caractère émouvant d'une poularde, d'un consommé, etc... Mais cette bande dessinée est vraiment un bel objet, et un objet de cadeau idéal si vous avez un ami bon vivant. L'ouvrage est une adaptation d'un roman de Marcel Rouff. Il raconte le... Lire l'avis à propos de La Passion de Dodin-Bouffant

Avatar zardoz6704
8
zardoz6704 ·

Critique de La Passion de Dodin-Bouffant par Yves Mabon

Mathieu Burniat met en dessins le roman de Marcel Rouff (1887-1936), La vie et la passion de Dodin-Bouffant, gourmet, qui fut écrit un peu avant la grande guerre et publié un peu après, en 1924, car au sortir de la guerre il eut été inopportun et malhabile de faire la promotion d'un livre qui met en exergue une passion à laquelle beaucoup de gens ne pouvaient même par rêver. Futilité... Lire la critique de La Passion de Dodin-Bouffant

Avatar Yves Mabon
8
Yves Mabon ·

Un gourmet, célèbre, reconnu, fier, froid... et amoureux.

Le point départ de cette histoire avait attiré mon attention : Un grand gourmet recherche une nouvelle cuisinière à la hauteur de la précédente disparu subitement. Le personnage assez énigmatique, dur, pouvait laisser entrevoir des fissures au bout de quelques pages. Et effectivement, fissures il y a eu. J'ai apprécié tout le début de l'histoire, avec le décès de la cuisinière qui a pour... Lire la critique de La Passion de Dodin-Bouffant

Avatar mad_martigan
4
mad_martigan ·

La banane permanente

Il y a des livres qu'il vaut mieux lire la panse pleine. C'est le cas de La Passion de Dodin-Bouffant. Ça rappelle d'ailleurs, dans l'esprit, Le Festin de Babette de Gabriel Axel (adapté de Karen Blixen en 1987 au cinéma). Rien que d'en parler, on a les papilles qui pétillent. Le 7e Art n'est pas le cinéma (si c'en est un), c'est la Cuisine & la... Lire la critique de La Passion de Dodin-Bouffant

Avatar Muffinman
7
Muffinman ·