Le vilain petit Ozwald....

Avis sur La Splendeur du Pingouin

Avatar Sebastos
Critique publiée par le

Prenez un des affrontements entre Batman et le Pingouin, saupoudré de flashbacks sur l'enfance de ce dernier pour expliquer ce qu'il est, et rajoutez par dessus une romance, et vous aurez entre les mains ce hors-série sur un des adversaires de Batman.

Les dessins oscillent entre le bon et le très bon, l'histoire est très bien écrite, et alterne parfaitement entre le passé et le présent pour nous brosser un portrait complexe du Pingouin, nous offrant de telles tranches d'humanité qu'on se demande parfois qui est vraiment le méchant de l'histoire... Batman, qui est souvent dessiné comme un monstre (je pense en particulier au plan où il observe Cobblepot par la fenêtre de son appartement, sur fond rouge sombre : on croirait voir le diable et ses cornes...); ou le pauvre Ozwald, enfant difforme, qui a subit toute sa vie les quolibets de tous les gens qu'il a croisé, en partant de ceux qui auraient dû le soutenir et l'aimer le plus : son père et ses frères. Pour au final, lier une relation presque incestueuse avec sa mère.

J'ignore si cette histoire est originale où si elle s'inspire de scénarios plus anciens, mais je pense que ce passé d'Ozwald Cobblepot s'inscrit parfaitement dans l'univers sombre de Batman. Ajoutez à ça de bons dialogues des dessins encore meilleurs. Un excellent volume.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 395 fois
1 apprécie

Sebastos a ajouté ce comics à 1 liste La Splendeur du Pingouin

Autres actions de Sebastos La Splendeur du Pingouin