La Ville jaune - Sky Doll, tome 1

2000

1.2K

249

76

7

BD (divers) de Barbara Canepa et Alessandro Barbucci · 1 décembre 2000 (France)

Groupe :

Sky Doll
Résumé : Dieu est mort. Son corps gît dans son bureau de l'Heaven Spaceship Wash. Mais quel est le lien entre le créateur de l'univers et cette poupée ?
Toutes les informations

Aucun résultat

Saint_Icarus
9
Saint_Icarus

Critique positive la plus appréciée

Critique de par Saint_Icarus

Une BD absolument splendide. Les dessins tout d'abord sont magnifiques, on reconnait tout de suite la patte du dessinateur. L'histoire quant à elle n'est pas en reste et traite de sujets sérieux (la...

Lire la critique

il y a 12 ans

RunningJack
4
RunningJack

Critique négative la plus appréciée

Un bien joli gâchis

Je sens que je vais m'attirer les foudres mais je n'ai pas aimé cette bande dessinée... Ce premier tome tente de planter un univers complexe dont je suis malheureusement resté extérieur. Entre la...

Lire la critique

il y a 5 ans

Sarah_Laroche
5

Il n'y a que le dessin...

le dessin est un pure bijoux,, mais quand on creuse l'histoire,,elle reste molle, sans rien d'extraordinaire,, elle nous retient juste un minimum pour que l'on continue .... et le point noir... c'est...

Lire la critique

il y a 8 ans

LucieCholet
7
Lucie Cholet

Critique de par Lucie Cholet

Je n'ai pas lu de résumé avant de m'offrir un petit format découverte à 2€ de ce tome. Le dessin m'a énormément plu et si j'avais eu le résumé, je ne l'aurais probablement pas acheté. Et j'aurais...

Lire la critique

il y a 5 ans

LaChronique
10
LaChronique

Critique de par LaChronique

Il faut dire que c'est une relecture et franchement quel plaisir ! C'est un univers complètement barré à l'esthétisme maîtrisé et décalé comme le concept de départ d'ailleurs. On a l'impression que...

Lire la critique

il y a 5 ans

LiliColibri
7
LiliColibri

Style époustouflant

Ce qu'on retient en premier lieu de Skydoll c'est sûrement le style du dessin...Magnifique et fourmillant de détails. Le tome 1 cependant s'emmêle dans divers chemins qui parfois nous perdent. Mais...

Lire la critique

il y a 8 ans