L'île au trésor, ca vous parle ?

Avis sur Lady Vivian Hastings - Long John Silver, tome 1

Avatar Apeur
Critique publiée par le

L'île aux trésors, ça vous parle?

Depuis que Robert Louis Stevenson a écrit le roman Treasure Island en 1883, le pirate-référence c'est Long John Silver. L'image du pirate à la jambe cassée qui marche avec une béquille c'est lui. Le cliché du perroquet à l'épaule, il vient de lui aussi.

Long John Silver, dans L'île aux trésors c'était le quartier-maître du Walrus, un vaisseau pirate commandé par le Capitaine Flint.

Tout ça n'est qu'une introduction à la série (4 tomes prévus dont 3 déjà sortis, pour les impatients qui n'auront qu'à attendre le dernier!) Long John Silver de Xavier Dorison (Le Troisième Testament, W.E.S.T., XIII Mystery, ...) et Mathieu Lauffray (Les Carnets Secrets du Vatican, Le Serment de l'Ambre, Prophet, ...)

Long John Silver disparu? Pfuiiit, que nenni !
Xavier Dorison et Mathieu Lauffray nous donne leur version d'une suite qui n'en est pas une.

"Cet ouvrage ne prétend pas être une suite de "L'île aux trésors", mais un humble hommage à cet immense chef-d'oeuvre qui ne cesse de nous émerveiller depuis notre enfance. Son seul et unique objet est de retrouver un peu de la poussière du grand rêve que fit naître Robert Louis Stevenson..."

Ils nous font partir ailleurs plutôt, sur les traces d'Hastings mais surtout vers la cité de Guyanacapac et son or!
Long John Silver le héros charismatique qui inspire à la fois peur, haine et respect est de retour pour ce voyage. Alliances et pactes, méfiance, peur, haine, complots, meurtres, mutineries, mystères... autant d'ingrédients associés à de nombreux personnages éclectiques : le médecin aristocrate au lourd passé et à la conscience torturée, la lady frivole qui sait serrer les dents, le capitaine pédant, les pirates et leur spécialité, l'Indien pas si fou que ça, la bonne pleine de rancoeur...
Quelle route prennent-ils? Celle prometteuse de richesse, ou synonyme de vengeance? Un dernier voyage? Pour certains oui, c'est indéniable. Mais qui parviendra à atteindre Guyanacapac et est-ce vraiment le but?

Une série au dessin, couleur et mise en page sensationnels, avec un scénario très bien ficelé. Que demander de plus? Ah oui... que le tome 4 sorte vite! La fin du T3 est palpitante et déconcertante.
A lire et à relire, à voir et à apprécier !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 647 fois
2 apprécient

Autres actions de Apeur Lady Vivian Hastings - Long John Silver, tome 1