Couverture Lapinot et les Carottes de Patagonie

Critiques de Lapinot et les Carottes de Patagonie

BD franco-belge de (1992)

  • 1
  • 2

Perdition narrative

En 1992, Lewis vient de fonder L'Association et se lance dans un projet qui paraît démesuré : faire une BD de 500 pages en format 3 cases sur 4 lignes, tout ça en noir & blanc. Et sans scénario écrit à l'avance, impro total. Et bien sûr, il ne sait pas dessiner. C'est là que ça prend une tournure intéressante. Car tout le long de l'aventure, on voit le dessin s'améliorer, gagner en maturité. Le... Lire l'avis à propos de Lapinot et les Carottes de Patagonie

24 9
Avatar Lucid
9
Lucid ·

Critique de Lapinot et les Carottes de Patagonie par kwyxz

Aussi improbable que celà puisse paraître, Lewis Trondheim a intégralement improvisé l'intégralité de cette bande dessinée, page après page, case après case, dans un pur exercice de style. Non contente d'introduire le personnage de Lapinot, cette oeuvre de 500 planches est un parfait exemple de l'univers délirant que développera ensuite l'auteur. Pas forcément évidente d'accès parce que très... Lire la critique de Lapinot et les Carottes de Patagonie

14 1
Avatar kwyxz
9
kwyxz ·

Critique de Lapinot et les Carottes de Patagonie par BPlastik

Cette BD est le meilleur moyen d'observer, page par page, l'étendu du talent de Trondheim, mais aussi d'y voir s'affiner au fur et a mesure que l'intrigue avance son trait, ainsi que ses capacités scénaristiques. Lire cette BD, c'est comme écouter un mec bourré raconter une histoire pendant des heures jusqu'à ce qu'il redevienne sobre. Magique. Lire l'avis à propos de Lapinot et les Carottes de Patagonie

30 3
Avatar BPlastik
8
BPlastik ·

Cases mémorables

Ce texte est ma proposition de contribution à la chronique "Cases mémorables" de la revue trimestrielle "Les Cahiers de la BD". Le sujet de la rubrique est le suivant : "Envoyez-nous vos textes. Il faut qu'il fasse l'éloge d'une case mémorable de votre enfance et qu'ils y ajoutent le même exercice à propos d'une seconde image exemplaire que vous auriez rencontrée comme lecteur fasciné à... Lire la critique de Lapinot et les Carottes de Patagonie

5
Avatar Marius Jouanny
10
Marius Jouanny ·

L'art de la narration, le plaisir des choses simples

Dans la myriade de BD qui sortent tous les mois, beaucoup correspondent au même profil : celui de la BD magnifiquement dessinée mais qui n'a pas grand-chose à raconter et est découpée avec les pieds. Ces BD qu'on se force à finir et dont chaque page nous inspire un grand "mais quel gâchis !". Autant prévenir le lecteur non averti de suite : Lapinot est aux antipodes de ces BD-là !... Lire la critique de Lapinot et les Carottes de Patagonie

4 1
Avatar Ouaicestpasfaux
9
Ouaicestpasfaux ·

Critique de Lapinot et les Carottes de Patagonie par mariek

Les carottes de Patagonie, c'est une génèse. C'est la naissance du Trondheim que l'on connait aujourd'hui, tant au niveau du dessin que de la trame scénaristique. Les dessins sont assez peu recherchés, mais il faut reconnaître que pour quelqu'un qui ne sait pas dessiner, Trondheim a un talent certain pour les expressions du visage. Au début, on s'ennuie sec, à tel point que lorsqu'un personnage... Lire la critique de Lapinot et les Carottes de Patagonie

2
Avatar mariek
7
mariek ·

Etc, etc.

J'ai souvent eu du mal avec les BD qui doivent se plier à un nombre de pages définies, un format défini... mais ici on est plutôt dans la contrainte créative : 500 pages c'est vaste. Ou du moins, assez lointain pour pouvoir développer une histoire comme on l'entend et sans doute trop pour être capable, dès le début, d'avoir une vue d'ensemble de ce qu'on va raconter. Ici l'histoire est... Lire la critique de Lapinot et les Carottes de Patagonie

Avatar lislb
7
lislb ·

Critique de Lapinot et les Carottes de Patagonie par nolhane

Lapinot est une grande aventure et une des lectures des plus rafraîchissantes. C'est la première oeuvre de Lewis Trondheim qui a choisis d'inventer les histoires d'un lapin durant 500 pages, chaque pages contenant 3 cases sur 4 (largeur * longueur). Trondheim aime l'anthropomorphisme et à juste simplement choisis de l'utiliser dans sa première BD. Lapinot est un jeune lapin un peu naïf... Lire la critique de Lapinot et les Carottes de Patagonie

Avatar nolhane
10
nolhane ·

Orange power...

Bouquin fondateur de la carrière d'un grand dessinateur, "Lapinot et les carottes de Patagonie" est une lecture foutraque et amusante, comme peut l'être une oeuvre qui s'inventerait en direct devant nos yeux. Le procédé n'est plus ici une surprise : Trondheim s'est donné comme défi d'improviser une série de vignettes (six images à la fois) qui composeront au... Lire la critique de Lapinot et les Carottes de Patagonie

Avatar nostromo
7
nostromo ·

Lewis Trondheim

Je me rappelle que la toute première fois que j’ai lu du Lewis Trondheim, c’était sans le savoir, il s’agissait de strips publiés dans la revue Je Bouquine (c’est là aussi que j’ai lu pour la première fois du Joann Sfar). J’adore qu’il ait décidé d'improviser une bande dessinée de cinq cent pages pour apprendre à dessiner, en plus je trouve que l’intrigue de Lapinot et les carottes de... Lire la critique de Lapinot et les Carottes de Patagonie

Avatar plezirdezie
7
plezirdezie ·
  • 1
  • 2