Ce site utilise des cookies, afin de vous permettre de naviguer en restant connecté à votre compte, de recueillir des statistiques de fréquentation et de navigation sur le site, et de vous proposer des publicités ciblées et limitées. Vous pouvez accepter leur dépôt en changeant de page ou en cliquant sur le bouton “Oui J’accepte”.
Oui J'accepte

1 an de Last Man, où ça nous mène?

Avis sur Lastman, tome 4

Avatar Stapsboy
Critique publiée par le

J'avais écris une première critique pour les deux premiers tomes (http://www.senscritique.com/bd/Lastman_tome_1/critique/21120993) en m’interrogeant sur la la différenciation entre la BD et le manga : bon SC nous propose ça comme une BD mais pour moi, c'est clairement un manga!
Passons outre, critiquons plutôt : en quatre tome la BD à évoluer, premièrement au niveau du dessin (ce qui n'est pas pour me déplaire, car les deux premiers tomes me piquaient les yeux!) Or, l'on sait que le graphisme joue un rôle prédominant dans le fait que l'on veuille suivre, ou non, une BD et de ce point de vue les dessins sont maintenant délicieux à regarder.

Ce qui qui en pâli sur le deuxièmement de ma critique : alors que le dessin était grossier, l'humour y était prédominant! (à en avoir des larmes) et là, l'oeuvre devient carrément plus sérieux, même pas un sourire dans ce dernier tome... Alors certes, l'histoire se met toujours en place, et l'on ne sait toujours pas où les auteurs veulent nous emmener : juste dans un bon délire à mon avis, il ne faudra pas en attendre plus, mais c'est déjà pas mal!

Troisièmement, l'histoire et les critiques : chaque tome, pour l'instant, nous montre une facette du monde dans lequel évoluent nos héros. Tome 1 : La Vallée des Rois, l'histoire commence là, et l'on ne sait pas encore que c'est une sorte de village protégé du monde moderne où magie et quiétude sont de règles; Tome 2 : le désert, car ce qui sépare ce village du monde, c'est un immense désert qui, sans une carte adéquate, est introuvable; Tome 3 : Nillipolis, là, les auteurs nous font voir un potentiel monde d'anarchie, l'oeuvre devient loufoque pour mon plus grand plaisir, on se dit alors que ce monde c'est Mad Max en puissance; Tome 4 : Paxetown : et bien non, la critique sociétale est bel et bien là! La drogue, la mafia, les shows-télés, la violence dû au grande ville, bref ils nous raccrochent à ce que l'on connait déjà un peu, mais l'intrigue (au détriment de l'humour) prend vraiment forme et l'on en découvre toujours un peu plus sur notre anti-héros préféré, j'ai nommé Richard Aldana!

Et sinon : toujours des bastons, de l'humour, des personnages qui prennent forme et à qui l'on s'attache, les auteurs nous emmènent en ballade dans leur univers, j'accroche toujours! A dans trois mois pour le tome 5 ;)

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 496 fois
8 apprécient · 1 n'apprécie pas

Autres actions de Stapsboy Lastman, tome 4