Prequel inutile

Avis sur Le Bâton de Plutarque - Blake et Mortimer, tome 23

Avatar Jibest
Critique publiée par le

Cette histoire se veut le prologue du Secret de l'espadon, première aventure de B&M écrite par Jacobs (au lendemain de la 2GM). Malheureusement sa pertinence est assez limitée, en raison de la maigreur squelettique du scénario (en un seul tome) et de la comparaison avec le début de cet album mythique, où les informations sont déjà présentées.

Cette BD commence par une scène d'action particulièrement couillue (celle en couverture), où l'aviateur Blake doit sauver le Parlement d'une attaque "kamikaze" allemande. Malheureusement cette scène est un simple prétexte pour déclencher le long processus de sélection qui va permettre au capitaine de rencontrer enfin Mortimer et travailler à la base de Scaw-Fell. Cette scène est d'autant plus gratuite que la menace allemande n'est pas détruite : il reste encore un an de guerre, et mis à part un "Espérons que leurs autres modèles soient encore en construction", rien ne dit qu'il n'y a pas un autre super avion allemand qui va lancer une nouvelle attaque.
Après se présente de longues scènes d'exposition qui vont permettre à Blake de rencontrer un brave major, de découvrir la menace de l'Empire jaune, de revoir Mortimer, de travailler à Scaw-Fell, etc. Il ne se passe pas grand-chose en fait. En fait les auteurs ont voulu supplanter la suggestion et les scènes de dialogues explicatives du Secret de l'espadon, sans succès. Ce n'est pas réellement intéressant.
Il y a bien une vague histoire d'agent double, mais il y a tellement peu de suspects que l'on devine l'identité du traître en 2 cases (c'est encore pire que le whodunit du Secret des 5 Lords). Comme de nombreux personnages sont communs avec le Secret de l'espadon (Olrik, Hasso, Hudson, l'amiral Gray, ...), on devine qui va mourir et qui va survivre.

Parmi les points positifs, on peut remarquer la documentation sur les services secrets britanniques durant la 2GM : le service de décodage des communications allemandes, les ruses pour dissimuler ou inventer des unités de combat, etc. Enfin les auteurs proposent une biographie sommaire d'Olrik. Sa scène de confrontation avec Blake aurait été croustillante si elle n'avait pas été aussi courte.

Je recommande uniquement cet album aux fans qui veulent obtenir une collection complète des Blake & Mortimer, ou aux néophytes qui n'auraient pas su digérer toutes les informations du début du Secret de l'espadon. Sinon on ne peut qu'être déçu par un prequel aussi mineur.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 938 fois
9 apprécient

Jibest a ajouté cette bd à 1 liste Le Bâton de Plutarque - Blake et Mortimer, tome 23

  • Sondage Bd
    Cover Les meilleures BD de 2014

    Les meilleures BD de 2014

    Avec : Le syndrome du roi rouge - Miracleman, tome 2, Gotham Central, tome 1, Green Lantern/Green Arrow, Un rêve éthéré - Miracleman, tome 1,

Autres actions de Jibest Le Bâton de Plutarque - Blake et Mortimer, tome 23