La charge des girafes

Avis sur Le Donjon de Naheulbeuk, tome 16

Avatar WeaponX
Critique publiée par le

Que ça devient sérieux! Ll'intrigue en tout cas, au niveau de la forme on reste dans de la bonne déconnade tout de même. Le tome se scinde aisément en deux ensemble. Le premier prend la suite directe du tome 15, au moment où le conseil de Suak sombrait dans l'anarchie. Nos aventuriers, escorte de la reine Selenia III, cherchent alors à sauver leur peau. S'alliant avec une puissante elfe noire, ils visent également un but plus louable : prévenir le monde du plan maléfique de Gzor qui ourdit son retour en massant des armées innombrables aux frontières de son sombre château. Se frayer un chemin pour échapper au traquennard que Gzor a mis en place à Suak est une entreprise des plus ardus et cela nécessitera beaucoup d'action, des coups critiques, de potion de courage, mais aussi de morts (sic) et de laissés sur place.
A ce titre la scène de la pierre tombale - au-delà de la référence - est l'une des meilleurs de Naheulbeuk. Le combat face au Nogrok - sorte d'ogre maléfique bien présenté par une pleine page tout à son honneur - se montre également stylé.

La deuxième partie présente quant à elle l'emprisonnement du Rangers et du Nain. Enfermés dans des cages, torturés par les orcs et les sorciers maléfiques de Gzor, nos deux aventuriers désespèrent de plus en plus à chaque jour qui passe. Mais l'étrange prophétie, mêlant 'membres brisés', 'celui des pierres' et des 'girafes' (wtf??? remarquez depuis le temps que l'elfe souhaite utiliser sa compétence avec elles) va peut être se révéler la clef de leur libération. A moins, qu'ils n'emploient la technique Gandalf avec des papillons et des oiseaux.

Pendant ce temps, Zangdar espère tirer profits du chaos que la guerre à venir suscitera.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 128 fois
Aucun vote pour le moment

WeaponX a ajouté cette bd à 1 liste Le Donjon de Naheulbeuk, tome 16

Autres actions de WeaponX Le Donjon de Naheulbeuk, tome 16