Couverture Le Rayon noir - Spirou et Fantasio, tome 44

Le Rayon noir - Spirou et Fantasio, tome 44

(1993)
12345678910
Quand ?
6.5
  1. 14
  2. 9
  3. 33
  4. 60
  5. 203
  6. 489
  7. 532
  8. 228
  9. 56
  10. 34
  • 1.7K
  • 14
  • 74
  • 1

Gustav Tablod-Borg, savant suédois, fait parvenir au comte de Champignac un spécimen inconnu de champignon. Gustav est, selon son ami le comte :"un grand viking blond à la peau si rose qu'il prétendait risquer le coup de soleil sous le néon des laboratoires". Champignac semble avoir la mémoire...

Match des critiques
les meilleurs avis
Le Rayon noir - Spirou et Fantasio, tome 44
VS
Traiter du racisme ordinaire

Ah qu'il est paisible est accueillant ce village de Champignac ! Des habitants serein et heureux, amicaux et accueillants. ...sauf si l'inconnu débarque. Car avec lui arrive son florilège de clichés et de racisme ordinaire. Cette BD pour le moins originale signe des faits inhabituels dans le monde de Spirou et un thème rarement évoqué entre ses pages. Sans être transcendante, l'histoire est somme toute sympathique et va sortir quelque peu des sentiers battus de notre aventurier. Je trouve...

2
Le Rayon noir (1992-93)

Lorsque j'avais acheté Le Rayon noir à sa parution, j'étais resté sur une impression plus que mitigée. Je ne l'ai plus jamais relu jusqu'à récemment. Si l'idée de départ de transformer des blancs en noirs pour mettre en avant la question du racisme est très peu originale, elle pouvait permettre, connaissant le talent des auteurs, de faire quelque chose de très valable. Or il n'en est rien. On les sent frileux. On a constamment la sensation qu'ils n'osent pas aller au bout... Lire la critique de Le Rayon noir - Spirou et Fantasio, tome 44

PostsLe Rayon noir - Spirou et Fantasio, tome 44

Vous avez une anecdote, une vidéo/photo ou une simple question sur cette BD ?

Critiques : avis d'internautes (8)

Le Rayon noir - Spirou et Fantasio, tome 44
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Critique de Le Rayon noir - Spirou et Fantasio,... par Marco

Peut être qu'avec des yeux d'enfants voir d'ados, le message est plus efficace. Message qui parle ici du racisme. Moi avec mes yeux d'adultes, je le trouve pas très pertinent. Mon analyse est que cette BD est pour les plus petits, pour leur faire aborder le problème en douceur. Encore que personnellement j'aimerai confronter le plus tard possible mes enfants à ce sujet. Bien... Lire la critique de Le Rayon noir - Spirou et Fantasio, tome 44

Avatar Marco
5
Marco ·
L'avis de 666Raziel sur la série (période Tome & Janry)

Au risque de passer pour un iconoclaste auprès des adorateurs de Franquin, c'est le travail de Tome & Janry que j'estime être le plus marquant dans la série Spirou et Fantasio. Exception faite de "Machine qui Rêve", l'ensemble de leur œuvre demeure extrêmement fidèle à l'esprit original de la série. Pourtant il y a définitivement un style Tome & Janry, qui... Lire l'avis à propos de Le Rayon noir - Spirou et Fantasio, tome 44

Avatar 666Raziel
9
666Raziel ·
Schtroumpf, alors !

Ayant en tête l'amour des auteurs pour le cinéma des années 50-60, ce 44ème tome me rappelle étrangement l'ambiance que l'on pourrait avoir dans un film de Clouzot, plus particulièrement le Corbeau. La BD traite de racisme, oui, mais pas seulement : ce qui est réellement mis en avant c'est l'hypocrisie des gens en général. D'ailleurs il n'y a que très peu d'allusion raciste au final, à part... Lire l'avis à propos de Le Rayon noir - Spirou et Fantasio, tome 44

2
Avatar Fatpooper
7
Fatpooper ·
Découverte
Critique de Le Rayon noir - Spirou et Fantasio,... par cyborgjeff

Voilà qui est amusant, je découvre pour la première fois cet album de Spirou et Fantasio de 1993, album pourtant de mon époque, celle de Tome & Janry, au travers le dernier tome de l'intégrale Spirou & Fantasio sortie à ce jour. Je connaissais bien sur l'existence de cet album, mais, un Spirou qui devient noir, cela ne me parlait pas... en 1993, je commençais à m'intéresser à d'autres... Lire la critique de Le Rayon noir - Spirou et Fantasio, tome 44

Avatar cyborgjeff
7
cyborgjeff ·
Critique de Le Rayon noir - Spirou et Fantasio,... par Julie_D

Une idée ultra-simple et une aventure sans grand enjeux si ce n'est humain : l'exécution et la nouvelle lumière ainsi jetée sur Champignac en faisant un album plus profond et intelligent qu'il n'y parait. Une bonne pierre à l'édifice Tome & Janry et une raison de plus d'aimer leur run. Lire l'avis à propos de Le Rayon noir - Spirou et Fantasio, tome 44

Avatar Julie_D
6
Julie_D ·
Toutes les critiques de la BD Le Rayon noir - Spirou et Fantasio, tome 44 (8)
Vous pourriez également aimer...