Avis sur

Le Sommet des dieux, tome 1 par trevorReznik

Avatar trevorReznik
Critique publiée par le

Ma note vaut pour l'ensemble de la série (vu le nombre de tomes, on s'en sort pas sinon).
A la base, je suis pas un gros fan de manga : je trouve le dessin des personnages souvent assez formaté. C'est un peu le cas ici, mais l'auteur tire vraiment son épingle du jeu car son travail dantesque sur le rendu des montagnes et de la nature est sacrément impressionnant.
Un autre point qui me gêne dans les mangas, c'est le caractère répétitif de la narration (en partie dû au fait que l'histoire est d'abord éditée sous forme d'épisodes et qu'il y a des rappels réguliers à destination du lecteur : quand on se lit l'œuvre d'une traite, on le sent passer). En plus, on ne peut pas dire que Jirō Taniguchi ait choisi la facilité car qu'est ce qui ressemble le plus à une ascension en solitaire qu'une autre ascension en solitaire ? Je veux dire, à la base, de dessiner des mecs qui escaladent des montagnes, ça me paraissait aussi exaltant que de regarder le tour de France à la télé (voire moins).
Et pourtant, il réussit le tour de force de rendre chaque expédition passionnante. Son Sommet des dieux, restitue les sensations de la montée (même si on ne connait rien du tout au monde de la montagne) : on est très souvent scotché et on en redemande à chaque fois. Et on finit par comprendre ce qui motive es alpinistes insensés, qui entreprennent des exploits surhumains au péril de leur vie. En refermant le Sommet des dieux, on a l'impression d'avoir rencontré pour de vrai les alpinistes Fukamachi et Habu Jôji, et d'avoir partagé leur passion avec eux.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1016 fois
2 apprécient

Autres actions de trevorReznik Le Sommet des dieux, tome 1