Cet Obscur Objet du Désir.

Avis sur Le bleu est une couleur chaude

Avatar Jack L'Eventreur
Critique publiée par le

Quelle est cette étrange sensation ressentie après la lecture de cette œuvre si singulière?Comment décrire ce ressenti si intense pour restituer toute la force qui en ressort?Quels sont les mots justes qui conviennent le mieux pour expliquer cet envoutement?Tache ardue s'il en est que de vous livrer un avis qui puisse rendre autant justice qu'elle le mérite à cette passion mortelle qui scelle à jamais le destin tragique de Clémence et Emma.
Commençons simplement à remercier Julie Maroh,l'auteur,qui réussit de façon magistrale à nous embarquer dans la vie de ces 2 êtres qui vivront une sublime histoire d'amour.Car plus que d'homosexualité,il s'agit bien ici de questions d'identités,de désirs,de partage,d'ouverture d'esprit.Clémence est une gamine de 15 ans,dont la vie,somme toute banale,se partage entre l'école,les potes et les parents.C'est le temps des premiers flirts,ou le désir reste une notion encore trop vague et l'Amour ressemble plus à un jeu qu'à une réelle envie construite et réfléchie.Il ya bien ce garçon,coqueluche qui fait fondre toute ses copines,qui semble lui plaire et avec qui elle entamera vaguement une relation.Mais celle-ci commence à lui fait prendre conscience d'une certaine réalité dont elle ne se doutait guère jusque la.Sa rencontre furtive fortuite avec une étrange fille aux cheveux bleus au détour d'une rue bouleversera complétement son existence.Ce regard profond échangé est le premier signe d'une passion qui naitra progressivement entre elles mais qu'elle n'acceptera totalement qu'après une longue et douloureuse introspection sur elle même.Qui suis je?Pourquoi mes sentiments me conduisent t'ils vers elle?Quel est ce feu qui me brule de l’intérieur et pourquoi ne suis je pas capable d'aimer "normalement"?
Toutes ces questions la hantent et restent sans réponse.Au fil des mois et des années se construit une personnalité attachante qui s'enrichira au fur et à mesure cette union,tant bénéfique que destructrice.
Emma,tel un ange descendu de sa Providence,l'aidera à prendre la mesure cette existence.Celle-ci se révèle plus complexe qu'il n'y parait au premier abord.Étudiante aux Beaux Arts,elle assume cette différence mais ne sait comment la partager avec sa nouvelle conquête.Consumé par cette envie de vivre pleinement cette histoire,elle s'engage timidement,de peur de souffrir.N'étant pas seule,elle ne peut se résoudre à abandonner son amour de toujours mais n'envisage pas son futur sans Emma.Ce dilemme,nous le vivons tout au long de cette magnifique et subtile parenthèse enchantée des 2 âmes sœurs,qui n'auront de cesse de se chercher pour finalement trouver la paix et la sagesse lors d'un épilogue plus qu'émouvant.Ce monde dans lequel nous vivons n'accepte pas la Passion,les cœurs purs et la bonté doivent être éliminés car la faiblesse Humaine est insupportable à l'esprit cruel d'une société ravagée par la rancœur et la haine.Les préjugés et la peur sont les pires ennemis de notre Espèce.Ainsi va la vie.
Le format de la bande dessinée,ses dessins simples mais précis,ces cadrages millimétrés sur les corps et les regards,la couleur formidablement assortie au ton et à l'état d'esprit des personnage.Tout cela concourt à sa grande réussite.
Abdelatif Kechiche ,s'il ne réussit pas à s'emparer avec autant de réussite de cet univers,sait par contre en retranscrire toute la mélancolie et l'amertume pour son film.Si le matériel original dont il s'inspire est plus puissant car plus développé et mieux équilibré sur la distance,sa vision différente de l'histoire perd en précision psychologique et narrative ce qu'il gagne en émotion.Il choisit de laisser de coté la déstructuration du récit qui fait sa grande force pour se concentrer,et avec beaucoup de talent,sur la relation déchirante que vivent les 2 femmes.
Son choix peut se comprendre car il lui aurait surement été difficile de respecter à la lettre cette forme,mais son adaptation reste de haute tenue.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 482 fois
11 apprécient · 1 n'apprécie pas

Jack L'Eventreur a ajouté cette bd à 2 listes Le bleu est une couleur chaude

Autres actions de Jack L'Eventreur Le bleu est une couleur chaude