Sensualité adolescente.

Avis sur Le bleu est une couleur chaude

Avatar Coline Fournier
Critique publiée par le

Je connaissais ce livre, ce roman graphique dont s'est inspiré le génie Kechiche pour son chef-d'oeuvre La vie d'Adèle . J'en avais entendu parler, et c'est une amie qui me l'a prêté, car elle savait que j'avais tout bonnement adoré le film et que j'aimais lire. J'ai donc re-découvert cette histoire d'amour, ces scènes langoureuses, cette sensualité neuve de Clémentine, que je m'obstinais à nommer Adèle, et d'Emma, dont les cheveux bleus sont sûrement la plus belle chose du livre. Les dessins sont absolument magnifiques, dans une poésie telle que les images primaient sur le texte, alors que je suis pourtant cent fois plus ouverte à la lecture qu'à l'admiration des images. Les changements entre le roman graphique et le film sont totalement compréhensibles : volonté d'explorer la deuxième partie, comme l'appelle Kechiche le deuxième chapitre de l'histoire d'amour de deux femmes. Qualifié de trop cru, il ne l'est pas. C'est une histoire d'amour entre deux femmes, leurs questionnements, leurs hésitations, leurs désirs et leurs faces cachées.

"Mon ange de bleu
Bleu du ciel
Bleu des rivières
Source de vie"

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 105 fois
1 apprécie

Autres actions de Coline Fournier Le bleu est une couleur chaude