Que d'eau, que d'eau !

Avis sur Les Complots d'Iznogoud - Iznogoud, tome 2

Avatar SanFelice
Critique publiée par le

Cet album regroupe plusieurs histoires. Leur point commun, comme l'indique le titre, ce sont les différentes tentatives de l'ignoble, "l'horriblement bas" Iznogoud poour se débarrasser du somnolent Haroun El Poussah, le Calife de Bagdad. Et tout y passe, depuis l'hypnose jusqu'au désséchement en passant par le transfert de corps ou l'envol.
Les dessins ne sont peut-être pas des chefs d'oeuvres du genre, mais ce n'est pas non plus ce qui importe. Iznogoud, c'est Goscinny. Et ici, il est en forme ! Les habitués des Astérix retrouveront dans cet album les propcédés classiques du scénariste : des noms propres délirants, des jeux de mots (j'ai particulièrement aimé de dialogue sur les yeux, par exemple), des répliques percutantes, des parodies, etc.
Et puis, Iznogoud est le champion du monde de la malchance. Pour s'en assurer, il n'est qu'à lire la dernière histoire, censée se dérouler dans le désert (il faut être tranquille pour se débarrasser d'un calife). Mais jamais on n'a vu un désert aussi fréquenté. Une véritable autoroute, ce désert. Et en prime, il pleut !
En bref, on sait d'avance que le vizir va échouer et que tout se terminera mal pour lui, mais ça reste très drôle et ça se lit avec beaucoup de plaisir.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 176 fois
4 apprécient

Autres actions de SanFelice Les Complots d'Iznogoud - Iznogoud, tome 2