Now and Then, Here and There

Avis sur Les Enfants de la baleine, tome 1

Avatar zeodrake
Critique publiée par le

Woaw la mini-claque ! je ne détaillerai pas cette réaction intempestive puisque je serai obligé de révéler des éléments de l'intrigue, chose que je n'ai pas envie de faire mais j'en reste tout de même soufflé.
Cela faisait un moment que je cherchais à me procurer ce mangas attiré par la magnifique couverture du titre, rien que pour celle-ci même si ça avait été mauvais je n'aurais pas été déçu de mon achat.

Le titre prend donc place dans un univers supposé post-apocalyptique dans lequel tout est sable, où navigue un mystérieux vaisseau peuplé par un peuple nomade voyageant au gré du vent dans cette mer jaune et où les hommes naissent avec un pouvoir raccourcissant la durée de vie de leurs détenteurs.
Premier point qui frappe, le dessin est magnifique. L'auteur donne pleinement vie à son univers qui peut se targuer d'avoir une vraie identité visuelle, le Trait est fin, efficace et les doubles pages en jettent, le Character-design est également particulièrement réussit.

Mais en plus de son aspect visuel bluffant à tout les niveaux, les enfants de la baleine possède également des qualités narratives non négligeables, la narration est en effet du fait du héros au travers de ses chroniques et ce point de vue interne nous immerge complètement dans l'univers et la poésie qui s'en dégage, Poésie qui nous accompagne dans chaque planches jusque dans les moindres grains de sables peuplant ce monde qui nous parait même parfois hors du temps. Ironique quand on sait que le temps est justement ce qu'il y a de plus précieux dans ces contrées ensablées.

Les personnages sont presque tous attachants, le personnage principal nous est directement sympathique autant de part sa profession singulière que de part son caractère. Son rôle sera d'être le témoins de cette histoire, comme le lecteur il ne sait rien du monde autre que la "baleine de glaise", l'on découvre donc avec lui au gré de ses descriptions les dessous du monde qui se dessine au fur est à mesure le trait restant néanmoins encore flou.

Envoûtant et déroutant sont les mots que je choisirai pour définir le premier tome des Enfants de la baleine. Je n'avais plus été aussi enthousiaste devant un mangas depuis The Ancient Magus Bride ce qui ne fait pas si longtemps que ça tout compte fais. J'y retrouve tout ce que j'aime et au vu de la fin du tome j'y place même des espoirs encore plus grands, je n'ai donc qu'une chose à dire vivement le tome 2 !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 356 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de zeodrake Les Enfants de la baleine, tome 1