Des jours et des nuits...

Avis sur Les Héros de l'Équinoxe - Valérian, tome 8

Avatar Apostille
Critique publiée par le

Cet album fût pendant de nombreuses années (d'enfance puis d’adolescence) mon favori, celui qui m'a particulièrement marqué et que j'ai relu plus souvent qu'à mon tour.
Il faut dire que son caractère tranché parle assez facilement : un impérialiste belliqueux, un communiste productiviste, un missionnaire écologiste et... Valérian se disputent le privilège de repeupler une planète. Qui pourra dispenser sa semence dans le ventre fertile de la matrice planétaire ?... sorte de Gaia aux formes généreuses.

Cependant, sous cette apparente facilité scénaristique se cache une histoire pleine de défis, de rebondissements et d'humour. C'est ainsi que chacun, en dépit de son idéologie, dissimule quelques petits travers (le sage végétalien n'est pas le dernier à faire montre de violence). Comme ils apparaissent tous dogmatiques au possible, c'est celui qui aura l'esprit le plus ouvert qui l'emportera, une jolie leçon d'humilité et de relativisme en somme.

Les dessins sont fort plaisants à contempler, en particulier au niveau de l'architecture de ces palais à colonnades et chapiteaux. Les couleurs sont assez réussies pour l'époque.

Une bien agréable parenthèse au cœur des pérégrinations alambiquées habituelles de nos deux agents spatiaux temporels. Valérian, Ulysse des temps futurs, en est le principal acteur tandis que Laureline attend, à l'instar de Pénélope. Mais elle ne perd pas le fil et va chercher son héros. Cependant, le principal est accompli car la graine salvatrice est semée...

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 219 fois
7 apprécient

Autres actions de Apostille Les Héros de l'Équinoxe - Valérian, tome 8