Couverture Les Légions perdues - Alix, tome 6

Critiques de Les Légions perdues - Alix, tome 6

BD franco-belge de (1965)

Le destin d'Enak

Bon, voilà, je craque, mais c'est mérité : Martin a fait d'énormes progrès et c'est très agréable pour le lecteur. En effet, le niveau du dessin est très bon ! Il reste encore des problèmes de proportions (les gosses ont le même canon que les adultes), mais pour le reste, c'est beaucoup plus juste. les composition de vignette sont également plus travaillées, plus graphiques et la... Lire l'avis à propos de Les Légions perdues - Alix, tome 6

11 2
Avatar Fatpooper
7
Fatpooper ·

Nos ancêtres les Romains

J’ai toujours aimé Alix. Strasbourgeois d’origine mais formé à Bruxelles, Jacques Martin crée la série en 1948 pour Le journal de Tintin. Il associe le caractère intrépide et droit du célèbre reporter au style précis et réaliste de Black et Mortimer, plongeant le tout dans la Rome antique. Alix est un orphelin gaulois, adopté par un proche de César. Parfaitement... Lire la critique de Les Légions perdues - Alix, tome 6

15 9
Avatar Step de Boisse
9
Step de Boisse ·

Critique de Les Légions perdues - Alix, tome 6 par Wor

Un des meilleurs de la série ! Une superbe épopée, qui nous entraine dans des territoires hivernaux enneigés de la Gaulle, pour une course poursuite entre 2 camps, celui d'Alix, et les "méchants" séides de Pompée, (Pompée ayant toujours le mauvais rôle dans la série , et César le bon), à la recherche d'un objet convoité. L'histoire est très bien menée, les dessins dans leur grand... Lire la critique de Les Légions perdues - Alix, tome 6

Avatar Wor
9
Wor ·