Éternel retour

Avis sur Londres - Peter Pan (Vents d'Ouest), tome 1

Avatar Gauche-à-Droite
Critique publiée par le

Une lecture de Peter Pan ça ne se refuse pas, et la proposition de Régis Loisel est ambitieuse et très intéressante.

L'accent est mis sur la dimension tragique déjà présente dans le texte de J.M.Barrie, et les six tomes de la série s'attachent à en dévoiler le sous-texte sombre et ambiguë: Pour Peter et plus encore pour Peter Pan, le refus de grandir et de mourir se paye au prix de l'oubli, et l'oubli engendre des drames qui se répètent.

Sur cette trame déjà très riche, Régis Loisel brode des relations parallèles qui peuvent coïncider, ou rester en suspend.
Le voisinage de Jack l'Évantreur, autre mythe de l'âge d'or anglais, s'impose à ce titre comme une évidence que l'auteur exploite avec beaucoup d'intelligence (…)
Le récit est jalonné de péripéties mémorables, et propose une adaptation narrative originale et cohérente qui fourmille de bonnes idées (Le personnage de Pan, Clochette, personnage ambiguë jusque dans son physique trop mature pour ses vêtements, le rôle-miroir de Crochet, et Jack l'éventreur qui assure une sorte de twist caché).

Porté par le trait, et surtout la couleur de Loisel, l'histoire impose un sentiment de menace croissante, à mesure que petits et grands drames alternent avec les triomphes fantasmés du gamin, dont l'équilibre mental est mis à rude épreuve.

Je n'ai pourtant pas toujours été convaincu par certains choix scénaristiques, comme la longue introduction des orphelins et du couple Rose/Picou dans l'histoire, dont le rythme marque un peu le pas à cet endroit. Le rôle de ces personnages est primordial, mais j'ai trouvé leur mise en scène trop, mélodramatique.

Un livre qui n'est pas de trop, aux cotés de Barrie et Walt... Et pourquoi pas de William Golding.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 382 fois
6 apprécient

Autres actions de Gauche-à-Droite Londres - Peter Pan (Vents d'Ouest), tome 1