Luna, fille fatale

Avis sur Luna fatale - Spirou et Fantasio, tome 45

Avatar Gui0m
Critique publiée par le

Allez ! C'est parti ! Je me lance dans des critiques de BD, parce que c'est mon loisir préféré et que j'ai plein de choses à dire sur ce média !

Et pour commencer, rien de mieux qu'un de mes albums préférés : Luna Fatale !

Vous le savez surement, les aventures de Spirou et Fantasio ont pour particularité d'être réalisées par de nombreux auteurs. Le contributeur le plus marquant reste bien entendu Franquin qui a créé la majorité des figures emblématiques de l'univers du rouquin (Champignac et ses habitants, Zorglub etc ...).

Mais ici je m’apprête à vous parler d'un album réalisé par Tome et Janry, qui sont à mes yeux tout aussi important pour l'univers Spirou.
Là où plusieurs auteurs se sont contentés de réutiliser des personnages de Franquin, Tome et Janry font partie des auteurs qui ont le plus créé pour la franchise. Après quelques premières aventures efficaces mais sans grosse prise de risque, le duo s'est lancé dans la création de personnages très efficaces tels que Cyanure ou Vito Cortizone qui restent encore aujourd'hui, gravés dans la mémoire des lecteurs.

Parlons donc précisément de l'album "Luna Fatale", l'avant dernier réalisé par ce duo d'auteurs. Comme pour de nombreux tomes réalisés par Tome et Janry, on ressent dans cette histoire une forte influence du cinéma. Si le duo a autant marqué la franchise, c'est pour l'ambiance qu'ils ont donné à leur tomes (non pas Tome, l'auteur ... je m'égare). Les péripéties s’enchaînent à une vitesse effrénée et on ne compte presque aucun temps mort. S'ajoute à cela l'humour caractéristique de Tome et Janry toujours bien intégré dans l'intrigue. On n'a jamais l'impression qu'un gag est amené lourdement. Tout est fluide.

Mais si ce tome est autant marquant, c'est surtout à cause de l'arrivée de la figure de Luna, fille de Vito Cortizone !!
Après une tentative de séduction échouée de la part de la belle, Spirou se retrouve aux mains de Vito Cortizone pour lutter face aux Chinois qui lui mènent la vie dure. Après plusieurs péripéties, Spirou recroise le chemin de la fille de son ennemi et tombe sous le charme. OUI !! Tome et Janry ont osé ! Ils ont cassé l'image du héros de BD éternellement solitaire. Ici, il est clairement suggéré en fin de tome que Spirou n'est pas indifférent au charme de Luna (le lecteur que je suis non plus d'ailleurs). je suis d'ailleurs surpris qu'aucun auteur n'ait réutilisé ce personnage (Yoann et Vehlmann, si vous m'entendez ...).

Tome et Janry s'engagent donc dans un terrain glissant dans le domaine de la BD franco-belge. Le héros ressent enfin quelque chose vis à vis d'une femme (et quelle femme !). C'est suffisamment rare pour insister là dessus.

D’ailleurs, les deux compères ne s'arrêteront pas là et donneront un ton encore plus adulte au tome (non je vais pas refaire la même blague deux fois ...) suivant. Malheureusement, cette évolution ne plaira pas à Dupuis et Spirou passera aux mains d'une autre équipe.... Mais ça, c'est une autre histoire !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 746 fois
9 apprécient

Gui0m a ajouté cette bd à 1 liste Luna fatale - Spirou et Fantasio, tome 45

  • Sondage Bd
    Cover Les meilleurs albums de Spirou

    Les meilleurs albums de Spirou

    Avec : Luna fatale - Spirou et Fantasio, tome 45, Tembo Tabou - Spirou et Fantasio, tome 24, La Vallée des bannis - Spirou et Fantasio, tome 41, Le Dictateur et le Champignon - Spirou et Fantasio, tome 7,

Autres actions de Gui0m Luna fatale - Spirou et Fantasio, tome 45