Machine qui rêve (1998)

Avis sur Machine qui rêve - Spirou et Fantasio, tome 46

Avatar Muffinman
Critique publiée par le

C'est le premier SPIROU VU PAR... ! (A moins que ce ne soit Panade à Champignac). Eh oui, c'est bien de ça qu'il s'agit. Il ne faut donc pas appréhender cet album comme les précédents.
Huit ans avant le lancement de la bancale série parallèle, Tome & Janry ont donné en guise d'adieu (ce qu'ils ne savaient pas encore) une vision originale de SPIROU & FANTASIO en les plongeant dans un univers plus personnel, alors qu'ils étaient encore les auteurs de la série classique pleine de codes et de contraintes. D'où une certaine ambiguïté qui n'a pas plu a beaucoup de gens. Je ne serais d'ailleurs pas étonné que ce soit Machine qui rêve qui ait donné la fausse bonne idée à l'éditeur de faire cette série parallèle.
Cet album correct aurait cependant pu être meilleur s'il avait contenu les 60 pages d'un vrai VU PAR... . L'intrigue aurait ainsi pu être plus creusée et des détails ajoutés pour parfaire l'ambiance. Bref, une BD policière honnête au dessin toujours aussi bon mais avec cependant moins d'humour.

Pour conclure, je dirais que ça me fait toujours rire de lire des âneries comme "Franquin doit se retourner dans sa tombe" ou "Pauvre Franquin !" au sujet de cet ultime album de Tome & Janry. Franquin a toujours été très frustré par SPIROU & FANTASIO, au point de finir par les détester, car il n'avait pas créé les personnages. Et c'est bien pour ça qu'il en a créé d'autres. Histoire que ce qu'il raconte l'intéresse et le motive lui-même. Quand il a laissé tomber la série avec plaisir et soulagement, il expliquait que seuls lui manqueraient ses créations personnelles (le comte, le maire en tête de file). Il n'avait pas grand chose à faire de Spirou par la suite, dont il se fichait désormais éperdument, trop content de pouvoir se consacrer entièrement à SON Gaston, dont il disait qu'il était le seul de ses personnages dont il souhaitait qu'on se souvienne après sa mort. Donc, non, Franquin - si c'était possible - ne doit certainement pas se retourner dans sa tombe. Il n'en a rien à foutre - depuis 1968 !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 799 fois
4 apprécient

Muffinman a ajouté cette bd à 2 listes Machine qui rêve - Spirou et Fantasio, tome 46

  • Sondage Bd
    Cover Les meilleurs albums de Spirou

    Les meilleurs albums de Spirou

    Avec : Le Repaire de la murène - Spirou et Fantasio, tome 9, La Mauvaise Tête - Spirou et Fantasio, tome 8, Le Prisonnier du bouddha - Spirou et Fantasio, tome 14, Le Nid des marsupilamis - Spirou et Fantasio, tome 12,

  • Bd
    Cover Spirou, Fantasio, Spip... et les autres

    Spirou, Fantasio, Spip... et les autres

    QUIZ : Dans l'image ci-dessus, trouvez Gaston Lagaffe. - .Il n'y a rien à gagner, c'est pour le plaisir. 10 = chef-d’œuvre 9 =...

Autres actions de Muffinman Machine qui rêve - Spirou et Fantasio, tome 46