L'air nauséabonde de Bretagne

Avis sur Marche ou rêve

Avatar mavhoc
Critique publiée par le

Harold part une semaine en Bretagne, âgé de 19 ans, ce garçon amoureux mais encore vierge (apparemment trop stressé pour pouvoir faire l'amour à sa copine) va retrouver de nombreux soucis pendant une semaine de vacances. Sa grand-mère qui vieillit l'héberge, lui laissant l'occasion de retrouver Jeanne son amie d'enfance, de découvrir la surprenante et très mignonne Mathilde, de découvrir que son père qui l'a abandonné vit maintenant dans un village à côté, qu'il a un demi-frère, et aussi de voir des chats vivre et d'autre mourir.

Marche ou Rêve est une BD extrêmement forte, avec un contenu gigantesque. Le dessin, bien qu'apparaissant comme relativement simple et en réalité très touchant, de même que le scénario. On se met véritablement à la place de Harold, étant totalement subjugué par le flot de questions, de sensations qu'il va avoir.
Agit-il bien ou mal ? Difficile de le savoir, difficile de réagir à ce que la vie lui impose, à tout juste 19 ans. 'est un Harold touchant, presque un poète involontaire, qu'on accompagne tout le long du récit pour notre plus grand bonheur.

Cette BD est exacerbe incroyablement les sentiments du lecteur qui ressent une empathie rare pour Harold et cela malgré les multiples directions prises lors du récit. Je ne puis développer mon propos sans risquer le spoiler.
Malheureusement la fin est abrupte, apparaît comme très artificiel au final et la dernière case n'a de valeur à mon sens que superficiellement.
Après une histoire touchante, nous avons donc le sentiment d'être légèrement trahis. Trahi comme Harold, comme ce gars de la ville qui revient dans sa campagne natale et loin d'y trouver la poésie d’en-temps découvre que l'air est nauséabonde, car le doute et la peine sont bien présents à la campagne.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 104 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de mavhoc Marche ou rêve