Ce site utilise des cookies, afin de vous permettre de naviguer en restant connecté à votre compte, de recueillir des statistiques de fréquentation et de navigation sur le site, et de vous proposer des publicités ciblées et limitées. Vous pouvez accepter leur dépôt en changeant de page ou en cliquant sur le bouton “Oui J’accepte”.
Oui J'accepte

Avis sur

Microcosme

Avatar MrAmeni
Critique publiée par le

Microcosme, c’est une histoire de tâches. Au sens propre.

Des tâches qui s’appellent Jean-Jacques ou Brigitte.

Qui parlent de dépression, de mort, de pédophilie, de tueurs en série, de xénophobie, d’échangisme, de cancer, de sida, d’explosion nucléaire, de problèmes conjugaux,…
Des tâches qui s’insultent, qui se tuent, qui se tapent d’autres tâches, qui jouent sur les couleurs, et le tout en une page chacune. Car Manu Larcenet se lance dans le comic strip.

Autant être prévenus d’entrée, Microcosme, c’est la BD super chiante à caser dans sa bibliothèque (format à l’italienne oblige). Mais vu la réussite qu’est Microcosme, on pardonnera aisément ce format qui risque de faire tâche sur l’étagère. A ranger en hauteur de préférence aussi. Parce que vu la couverture, un p’tit n’enfant pourrait avoir envie de voir des histoires de tâches.

« Dis, p’pa, on a le droit de mettre son zizi dans le trou des fesses, si on aime vraiment beaucoup la dame ?
– Tu es un peu petit pour… Eh bien, je… c’est… on a le droit, bien sûr, mais…
– MAMAN ! C’est bien ce que je t’avais dit : on a le droit ! »

Et, comme on parle de Manu Larcenet, tous ces sujets hautement joyeux, sont traités avec humour (noir, sans sucre), cynisme, légèreté, gravité et vulgarité. Rien que ça.

Et parce qu’on parle toujours de Manu Larcenet, les tâches ne sont pas juste là pour faire joli. Elles sont directement utilisées pour les blagues, vannes et autres gags, que ce soit sur leurs couleurs ou le simple fait qu’elles restent des tâches. Le dessin est simple, complémentaire d’un fond à la fois glauque et jouissif (car, oui, ces deux mots peuvent être utilisés ensemble. Je crois).

C’est absurde, déjanté, grinçant. C’est génial.

« On dira ce qu’on veut, Spiderman, il a quand-même la méga- classe !
– Boah, facile quand on a été mordu par le bon animal radioactif…
– … Quoi ?
– Mon pote Jean-Jacques a été mordu par un bulot radioactif. Ça va bientôt faire 6 ans qu’il est collé au fond de la baignoire, terrifié par la mayonnaise. »

https://blogameni.wordpress.com/2016/03/04/microcosme-manu-larcenet/

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 112 fois
2 apprécient

Autres actions de MrAmeni Microcosme