👉 On vous partage notre 1er bilan de la nouvelle version de SensCritique.
Continuez à suivre l'avancée du site sur journal de bord.

Je ne l'ai même pas encore fini, mais ... cette oeuvre est probablement l'une des meilleures bande-dessinées que j'ai lu. Si ce n'est la meilleure.

Emil Ferris nous prouver qu'avec un simple stylo bille, ce qu'il est possible de créer. Un récit haletant sur une sombre affaire dans un quartier désuet de Chicago. Le tout raconté à travers le regard vif et attendrissant d'une fille du coin, en avance sur son âge, naïve de sa jeunesse, et doté d'un imaginaire à tout épreuve.

Les références à l'art vont bon train, et l'auteur nous offre des atouts d'analyse d'oeuvre. Comment observer un tableau, lui parler, l'explorer. Karen, son personnage, en fait sa passion, et s'en va même jusque discuter avec les protagonistes des œuvres, toutes reproduites et décrites avec intelligence.

En ouvrage social, et véritable thriller, nous alternons entre le quotidien de la jeune fille, qui décrit avec force et sensibilité sa famille, ses voisins et ses camarades, dans son carnet, dont la bande-dessinée en est une parfaite reproduction. A ses heures perdues, Karen s'imagine détective, vêtue de son imper et d'un chapeau de privé, et du haut de ses dix ans, elle s'intéresse au cas du suicide de sa voisine, dont l'existence passée, et les circonstances de son décès, sont un véritable tourbillon de mystères.

Un dessin irréprochable, un véritable pavé de lecture où l'ennui n'est jamais au rendez-vous. Moi, ce que j'aime c'est les monstres est un miracle de création. Courez le lire, dévorez le, redécouvrez ce qu'était l'enfance, ce qu'était la vie de banlieue à Chicago, retrouvez votre imaginaire, et apprenez à nouveau à observer le monde qui vous entoure. Emil Ferris, merci pour ce que vous avez fait, on attend avec impatience le tome 2.

Gzaltan
10
Écrit par

il y a 3 ans

7 j'aime

Moi, ce que j'aime, c'est les monstres, tome 1
guyness
9

Roman grafreak

Je ne sais pas si, comme moi, vous éprouvez les plus grandes difficultés à vous faire une idée de l'atmosphère d'une BD en la feuilletant. Le graphisme propre à chacune d'entre elles est si lié à son...

Lire la critique

il y a 3 ans

40 j'aime

20

Moi, ce que j'aime, c'est les monstres, tome 1
Florentin
8

Une faim de loup-garou

Ça commence avec une histoire de dingue, comme Monsieur Toussaint Louverture adore nous en servir. À l'âge de 40 ans, Emil Ferris s'est retrouvée presque entièrement paralysée, sans pouvoir marcher...

Lire la critique

il y a 4 ans

26 j'aime

4

Mister Miracle
Gzaltan
9

Attention, chef-d'oeuvre !

Mister Miracle, c'est qui ? Un super-héros DC dont le nom est loin d'être aussi connu que Batman ou Superman. Un fils de Dieu ayant grandi sur une planète infernale dont il est rescapé. Un homme...

Lire la critique

il y a 3 ans

20 j'aime

The Promised Neverland, tome 1
Gzaltan
8

Fermez les yeux au dessin, lisez entre les lignes !

The Promised Neverland, le nouveau manga a proposer quelque chose de nouveau et de frais depuis l'Attaque des Titans ou One Punch Man. Comme le seinen évoqué précédemment, le dessin n'est pas très...

Lire la critique

il y a 4 ans

12 j'aime

1

Joe : L'Aventure intérieure
Gzaltan
9

Etourdissant...

Etourdissant. Comme le dit le titre, dans une oeuvre comportant un soin du détail, une qualité graphique irréprochable, et un scénario à plusieurs lectures que nous explorons Joe. Du pitch simple de...

Lire la critique

il y a 9 ans

10 j'aime

1