Oh les mignons petits chats!

Avis sur Murderabilia

Avatar Aurélia Coconut-Club
Critique publiée par le

Quelle surprise ce Murderabilia! Derrière ces dessins simplistes et colorés, se cache une histoire cynique et sombre.
Malmö est un jeune homme un peu perdu, mène une vie bancale et désorganisée. La vente des deux chats qui ont dévoré les restes de son oncle défunt à un mystérieux inconnu, collectionneur d'objets liés à des meurtres, va changer le reste de sa vie. C'est ainsi qu'il se retrouve un peu par hasard extirpé de la monotonie de son existence et embarqué au rythme de ses choix hasardeux, dans une histoire haute en couleurs, mais au combien sordide.

La force du récit réside dans l'ambiguïté constante entre la noirceur des événements et la légèreté avec lesquels ils sont dépeins. Les personnages sont drôles et attachants et la structure générale du récit et le découpage des planches sont particulièrement réussis.

Graphiquement très plaisant, le titre pose une ambiance douce et colorée encore une fois en total contraste avec la violence de l'histoire.

Seul petit bémol, le rythme de la fin est un peu trop expéditif, contraste trop avec le rythme mis en place dans le reste du récit. Au lieu de créer un effet de surprise ou dérapage contrôlé, il inspire plutôt la précipitation et l'imprécision.

Il n'empêche que ce one shot, signé Alvaro Ortiz, est particulièrement agréable à lire et vaut le détour !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 52 fois
2 apprécient

Autres actions de Aurélia Coconut-Club Murderabilia