Le paradoxe Naruto

Avis sur Naruto

Avatar DoubleRaimbault
Critique publiée par le (modifiée le )

Pourquoi "seulement" 6/10? Voici mon explication : ce manga pourrait selon moi se décomposer en trois saisons. Une "première saison" mythique valant un 8 ou 9/10, avec de l'humour (qu'il était marrant Naruto en petit chenapan), de la véritable action (ya pas à dire le système de compétitions propres à tout Shonen ça colle particulièrement bien à un monde de ninjas) et une découverte jubilatoire et convaincante, presque rigoureuse, du monde ninja. Des dessins petits, précis et de qualité, des combats mémorables (celui de Rock Lee contre Gaara me fait toujours autant fantasmer, ainsi que celui de Rock Lee puis Gaara contre Kimimaro. Putin le Taijutsu ya que ça de vrai), des personnages cohérents et attachants, des tomes tous aussi riches et complets les uns que les autres, avec je dois dire une certaine classe qui s'en dégage, à l'image de Kakashi, et comme un respect du monde ninja qui s'impose. En un mot, séduisant.

Mais dès le début de la "deuxième saison" (à savoir, à la suite du combat entre Naruto et Sasuke sur les statues d'Hashirama et Madara, lorsque Naruto change de tenue vestimentaire), le manga commence à s'affadir : l'humour est de moins en moins présent et percutant, les combats sont parfois moins intéressants avec des techniques de moins en moins fines mais se dirigeant vers du plus impressionnant, du "boumjaitoutcassé". Les cases et les dessins se font plus gros, moins détaillés. On lit tout un tome et on se rend compte qu'au final il ne s'est pas passé autant de chose que dans la "première saison". Bref, malgré un génie de Kishimoto qui continue de nous fasciner, notamment à travers la lutte contre l'Akatsuki qui est un formidable grenier à situations, dialogues, combats des plus croustillants (le duo Kakuzu - Hidan constitue selon moi un sommet du manga en termes de combats, dont la présence de Shikamaru ne gâche rien), ou encore autour du trio légendaire Jiraya-Tsunade-Orochimaru qui en impose, on commence à ressentir une certaine forme de déclin de Naruto, de perte de vitesse, de génie qui avait caractérisé ses débuts. On rechigne beaucoup plus à claquer ses 5/6/7 euros dans le manga. 7 ou 8/10 semble dès lors être une note plus pertinente. En un mot, troublant.

Mais lorsqu'il s'agit de rentrer dans ce que j'appelle la "troisième saison" (que je situe approximativement avec la mort de Jiraya, de Itachi et l'apparition de Killer Bee), l'histoire prend un tournant assez radical et se dirige vers l'ultime guerre Ninja, qui est d'ailleurs "en train de se dérouler" à l'heure où j'écris ce commentaire. Et là, c'est la débandade : humour quasi inexistant (ou si il y en a, il est maladroit, presque forcé), des personnages de plus en plus dilués dans l’immensité de la galerie qu'offre le manga (à titre de symbole, on peut penser aux fois où KIshimoto s'efforce à faire intervenir timidement les camarades de Naruto, qui depuis la -superbe- fin de la "saison 1" ont presque tous perdu leur place dans le scénario), un scénario interminable qui part en couille, à l'intrigue superflue (même si le mange peut encore se fendre de quelques fulgurances, type le meeting des kage), des pages entières remplies de dessins géants et inutiles... Mais c'est sur les combats, par nature un des principaux intérêts du manga, que se sont fait arracher la majorité de mes cheveux arrachés. Où sont les bons vieux "fight" à l'ancienne remplis de techniques à la fois simples et... techniques à la Kakashi vs Zabuza (premier gros duel, qui en met plein la gueule) ? Où sont ceux d'opposition de style très bien menés opposant, que sais je, un maitre du Taijutsu à un maitre du Genjutsu? Où sont encore, bordel, ceux plaçant la réflexion ninja au cœur d'une lutte semblant être à sens unique à la Neji vs Kidomaru (le sbire-araignée d'Orochimaru)? Je ne veux pas de votre guerre aux combats de mêlée grossiers et globalisés, inintéressants et surtout inadaptés au manga, que ce soit de par ses dessins naturellement précis, à taille d'homme et non pas d'armée, ou de par son scénario qui a toujours reposé sur l'intrigue politique, l'escarmouche localisée avec peu de combattants, mettant en avant les protagonistes aux personnalités fortes. 4 ou 5/10 en comparaison avec ce qui était délivré au début. En un mot, décevant.

Tout ça pour dire que Naruto est devenu un parfait exemple d'un manga de maître se transformant au fil des tomes en une lente agonie, en une dénaturation progressive (et certes partielle, tout n'est pas à jeter non plus) de ce qui en faisait pourtant sa saveur, et ce pour des raisons qu'on peut proposer d'expliquer : volonté de la part de l'auteur ou de l'éditeur de vendre toujours plus en se reposant sur la notoriété acquise sur les premiers tomes, problème de boucler un scénario qui est devenu au fil du temps trop large et ambitieux, incapacité de Kishimoto à reconnaître le déclin de son inspiration, les longueurs de son manga... Il est normal qu'une série évolue : l'auteur a probablement voulu lui donner en maturité, mais fallait il que ce soit au détriment de ce qui caractérisait pourtant le succès des débuts? On peut faire évoluer le scénario dans un certain sens plus grave et plus épique : faut il pour autant modifier et dénaturer les dessins? brader les techniques de combats? supprimer l'humour bon enfant du début? se forcer à créer toujours plus de personnages tendant vers le fade et étouffant ceux auxquels on s'était attaché? Je ne crois pas que des Shonens aussi emblématiques que sont One Piece, Dragon Ball, Bleach ou encore Hunter X Hunter aient à ce point perdu leur âme en route. Quel dommage!

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 15004 fois
119 apprécient · 10 n'apprécient pas

Autres actions de DoubleRaimbault Naruto