20 ans plus tard...

Avis sur Où le regard ne porte pas..., tome 2

Avatar Eric BBYoda
Critique publiée par le

Après la réussite indiscutable qu'avait constitué le premier tome de "Où le Regard ne Porte pas...", le moins qu'on puisse dire que cette suite et fin est une rupture complète : de style, de sujet, de ton... et malheureusement de qualité. 20 ans plus tard, les enfants ont vieilli, et sont devenus laids (mal dessinés) et inintéressants (débitant des poncifs et prostrés dans des attitudes immatures) , à la recherche d'un McGuffin fantastique un peu ridicule, au fond d'une jungle costaricaine dont on ne perçoit jamais la touffeur ou le danger. 80 pages d'ennui avant une conclusion où se noue enfin le drame et se dénoue le "mystère" d'un éternel retour. Un finale tout à fait puissant qui n'arrive pas vraiment à rattraper le gachis qui a précédé : on referme quand même ce livre avec une impression d'originalité, ce qui est mieux que rien. Dommage que la maladresse de la construction et la faiblesse de la représentation des personnages aient tiré le livre vers le bas. Sans doute aurions-nous dû nous contenter du soleil italien et de l'innocence radieuse du premier tome... [Critique écrite en 2016]

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 186 fois
11 apprécient

Autres actions de Eric BBYoda Où le regard ne porte pas..., tome 2